Roger Federer Wimbledon
Roger Federer | ANDREW YATES / AFP

Federer s'en sort, Djokovic déroule

Publié le , modifié le

Roger Federer, tête de série N.3 s'est qualifié pour les quarts de finale de Wimbledon en battant lundi le Belge Xavier Malisse en quatre sets 7-6, 6-1, 4-6, 6-3, malgré le réveil de douleurs au dos qui le poursuivent depuis le mois de mai. De son côté, Novak Djokovic (N.1) est passé sans encombres face à son compatriote serbe Victor Troïcki 6-3, 6-1, 6-3. Tous les autres matches ont été reportés à cause de la pluie.

LES TABLEAUX DE WIMBLEDON 

Sur le gazon détrempé de Wimbledon, entre deux averses, Novak Djokovic, N.1 mondial et tenant du titre, a croqué son compatriote Victor Troicki sans jamais être en danger. Après l'élimination de Rafael Nadal et alors que Roger Federer, en délicatesse avec son dos, a encore souffert pour accéder lui aussi aux quarts, Djokovic a confirmé qu'il était plus que jamais le favori du tournoi. Il n'a laissé aucune chance à Troicki, qui ne l'a battu qu'une fois en douze confrontations, lors de leur première rencontre sur le circuit ATP en 2007.

Federer de côté a eu du mal à entre dans la partie  Le sextuple vainqueur de Wimbledon a même été mis difficulté dans la première manche, par Malisse, qui a servi pour le set sans parvenir à conclure. Federer n'était pas dans son assiette. Il a dû demander deux temps morts médicaux pour aller se faire soigner au vestiaire et prendre des antidouleurs. Gêné depuis le tournoi de Madrid, où il avait quand même été vainqueur, il avait un moment hésité à s'aligner à Rome. De fait, malgré un coup de moins bien dans le troisième set qu'il a abandonné au Belge, l'ex N.1 mondial s'est finalement imposé assez aisément en se montrant efficace au filet (34 points sur 39 montées) et sur les points importants (6 balles de break converties sur 7, contre 3 sur 11 pour Malisse).C'est la 33e fois d'affilée que Federer se qualifie pour les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Il sait qu'il est passé bien près d'une contre-performance si sa douleur avait persisté. Et il assura qu'après un jour de repos il sera en forme pour les quarts de finale. 

En quarts, il retrouvera le Russe Mikhaïl Youzhny (N.26)  qui a eu toutes les peines du monde à venir à bout de l'Ouzbek Denis Istomin (39e mondial) en cinq sets 6-3, 5-7, 6-4, 6-7, 7-5, mais qui a eu le temps de terminer avant les premières gouttes..

Car en effet, les autres matches des huitièmes de finale ont été interrompus par la pluie en fin d'après-midi. Ce sera peut-être l'occasion lorsqu'ils reprendront  mardi pour les deux Français en lice de se remettre dans leur match. Jo-Wilfried Tsonga est mené 1 set à 0 par l'Américain Mardy Fish, tout comme Richard Gasquet  mené 1 set à 0 et 2 jeux à 1 par Florian Mayer. 

Déclarations

Roger Federer (SUI, vainqueur du Belge Xavier Malisse): J'ai ressenti quelque chose au dos dès le début du premier set. J'ai continué à jouer trois ou quatre jeux puis j'ai appelé le kiné et j'ai décidé d'aller me faire soigner à l'intérieur (au vestiaire). Je pense que c'est dû au match en cinq sets (contre Benneteau vendredi), aux deux jours de repos depuis et au vent froid qui soufflait aujourd'hui. Je ne suis pas très inquiet. J'ai souvent eu mal au dos au fil des années. Ca passe aussi vite que ça vient."

Novak Djokovic (SER, vainqueur de Troicki): "Le climat est toujours un obstacle ici. J'ai eu de la chance d'être programmé sur le court central couvert. J'ai eu besoin  d'un peu de temps pour prendre le rythme et lire son service. J'ai bien retourné, j'ai bien servi, et j'ai été patient au fond du court. J'ai très bien joué pendant tout le match. On se connaît tellement bien, il n'y a aucune secret entre nous. Ce n'est pas facile de jouer contre un bon ami, mais il fallait un perdant. Quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois, nous étions enfants. Aujourd'hui, nous agissons en professionnels.