Roger Federer
Roger Federer | Leon Neal / AFP

Federer punit Youzhny

Publié le , modifié le

Roger Federer s'est qualifié pour la 8e fois dans le dernier carré à Wimbledon en écrasant sa victime préférée, Mikhail Youzhny (N.26) en trois sets secs, 6-1, 6-2, 6-2. Le Suisse, sextuple vainqueur sur le gazon londonien, compte désormais 14 succès en autant de matches face au Russe. Le numéro 3 mondial affrontera Novak Djokovic en demi-finale pour une revanche de celle de Roland-Garros. Le Serbe a dominé Kohlschreiber (N.31) 6-4, 6-1, 6-4.

Federer dépasse (encore) Connors

Roger Federer vient de s'offrir une 32e demi-finale en Grand Chelem, record de Jimmy Connors battu. Il ne faut pas minimiser cette énorme performance au prétexte que l'Helvète a déjà réalisé bien plus que ça. Ce chiffre est proprement ahurissant et l'histoire le démontrera. D'autant que "Rodgeur" n'a que 30 ans alors que "Jimbo" avait attendu ses 39 ans pour réaliser cette prouesse. Le joueur qui battra ce record n'est probablement pas né. Contre un Mikhail Youzhny trop vite résigné, Federer a fait admirer son talent devant le couple princier composé de Kate et William. Le sextuple lauréat du plus prestigieux tournoi au monde n'a laissé que cinq misérables jeux au pauvre slave transformé en victime expiatoire.

Federer: "J'ai très bien joué", a estimé le Suisse. "Son jeu me convient bien. Je suis extrêmement content de revenir en demie ici. J'aimerais jouer Novak (il affrontera Djokovic), ne l'ai jamais joué ici. Ce serait un match sympa."

Federer, qui avait souffert du dos lors de sa victoire en huitième de finale face au Belge Xavier Malisse, a été impérial. La tête de série numéro trois a démarré en trombe, et menait 4-1 lorsque la pluie a brièvement interrompu le jeu au premier set, qu'il bouclait finalement en 28 minutes. Il a fallu exactement le même temps au Suisse pour porter son avance à deux sets à zéro, avant de conclure le troisième et le match sur une volée croisée totalement maîtrisée.Il partira en confiance face à Novak Djokovic qu'il n'a jamais affronté à Wimbledon. Il s'était incliné en quarts de finale ces deux dernières années, face au Tchèque Tomas Berdych en 2010, et au Français Jo-Wilfried Tsonga en 2011, après avoir mené deux sets à zéro.

Djokovic assure

De son côté, le Serbe n'a pas tremblé pour terrasser Florian Mayer en trois sets, 6-4, 6-1, 6-4, en à peine plus de temps que le Suisse. Le tenant du titre semble monter en puissance au fil des rencontres et il reste sur un net succès contre Federer en demi-finale de Roland-Garros. Mais l'herbe convient bien mieux au Bâlois qui bénéficiera probablement de l'appui du public qui rêve de le voir remporter un 7e titre pour égaler Sampras.

Les deux hommes se sont déjà affrontés à 26 reprises - le Serbe est mené 14 à 12 mais a remporté 6 des 7 derniers matches - sans jamais se croiser sur la surface préférée du Suisse. "J'attends avec impatience cette demi-finale. C'est toujours un plaisir de jouer contre Roger. C'est le défi ultime sur herbe", a dit le N.1 mondial, vainqueur de Federer en demi-finale de Roland-Garros il y a un mois. Si Djokovic n'a pas été sérieusement inquiété, son match a été plus disputé que ne l'indique le score. Mayer, 29e mondial, a pris le premier le service de son adversaire pour mener 3 à 2 dans la première manche - avantage immédiatement effacé - puis a encore eu sept balles de break, dont trois dans le tout dernier jeu de la rencontre, qu'il n'a pas su exploiter.

"Il a eu des chances de revenir dans le match, mais j'ai réussi à garder mon calme dans les moments importants", a dit le Serbe. Le tenant du titre a expliqué qu'il avait eu besoin d'un temps d'adaptation pour s'habituer aux conditions venteuses du court N.1, après avoir disputé ses trois matches précédents sous le toit fermé du Central à cause des intempéries. Djokovic a dans l'ensemble contrôlé les échanges et s'est montré plus agressif que Mayer (50 coups gagnants à 14). Il s'agira de sa neuvième demi-finale consécutive en Grand Chelem.