Roger Federer coup droit ATP Madrid 05 2010
Roger Federer a plié à Madrid en finale face à Nadal | AFP - Pierre-Philippe Marcou

Federer à la poursuite de Sampras

Publié le , modifié le

Roger Federer aura Pete Sampras dans son viseur à partir de lundi à Wimbledon , où le Suisse va tenter d'ajouter un énième record à son incomparable collection en remportant un septième titre qui le ferait rejoindre l'Américain dans la légende du Grand Chelem sur herbe. Et des records, Federer peut encore aller en chercher quelques uns.

L'édition 2009 avait déjà été un des épisodes, peut-être le plus mémorable, de la course poursuite que mène le Suisse contre son prédécesseur pour l'effacer des tablettes. En récupérant son titre après un an d'intérim assuré par Rafael  Nadal, il avait dépassé le grand champion des années 90 au nombre des titres majeurs. Federer aurait aussi pu améliorer la marque de Pete Sampras dans le nombre de semaines passées en tête de la hiérarchie (286 semaines). Battu à Roland-Garros par Robin Soderling dès les quarts de finale, il a en effet perdu la première place mondiale au profit de Nadal,  Ce revers lui a fait perdre, au moins provisoirement, un point  contre Sampras,
De façon générale, d'ailleurs, beaucoup d'observateurs qui suivent cette course au record estime que Federer semble un peu plus en difficulté cette année.  D'ailleurs, événement moins important sur le plan historique, mais peut-être plus riche en enseignements quant à la quinzaine à venir, le Suisse a été battu dimanche dernier en finale du tournoi de Halle par Lleyton Hewitt. C'était la première  fois depuis le début de son règne à Wimbledon  en 2003 qu'il s'inclinait lors de  la préparation sur gazon. A l'image de l'Australien, qui restait sur quinze défaites d'affilée contre lui, les adversaires de Federer en auront tiré la conclusion que le champion suisse n'est plus inabordable, même sur sa surface préférée. Cela sera-t-il  suffisant pour l'empêcher d'ajouter un 17e titre majeur à son palmarès ? Rien n'est moins sûr car Federer n'est jamais aussi fort mentalement que dans ce stade mythique où son incroyable aventure a commencé il y a sept ans. Il l'a encore montré l'année dernière en faisant  craquer Andy Roddick dans une finale en cinq sets (16-14 au dernier!) qu'il  n'avait pas maîtrisée tennistiquement. 
Ces principaux concurrents n'ont d'ailleurs pas été plus brillants que lui lors du rodage sur herbe, au contraire. Tous engagés au traditionnel tournoi du Queen's, les Rafael Nadal, Andy Roddick, Andy Murray et autre Novak Djokovic ont  tous perdu plus ou moins précocement et aucun n'était au rendez-vous des demi-finales. Federer peut espérer que l'un ou l'autre de ces joueurs qui peuvent faire figures de favoris, connaissent encore une fois quelques défaillance. Cela promet un tournoi ouvert, où l'on peut assister à de réelles surprises. Roger Federer pour sa part visera la victoire, et au-delà évidemment une nouvelle performance sous forme de record pour écrire encore un chapitre dans l'histoire du tennis.

Christian Grégoire