Novak Djokovic
Novak Djokovic a dominé Radek Stepanek | ANDREW YATES / AFP

Djokovic souffre mais passe

Publié le , modifié le

Tête de série numéro 1, Nivak Djokovic a tenu son rang malgré un Stepanek accrocheur. Le Serbe l'emporte 6-4, 6-3, 6-7 (7/5), 7-6 (7-5). Dixième mondial mais tête de série N.12, Ernests Gulbis a été nettement dominé par l'Ukrainien Sergey Stakhovsky 6-4, 6-3, 7-6 (7/5) lors du 2e tour de Wimbledon. Déjà tombeur de Roger Federer l'an dernier au même stade du tournoi, l'Ukrainien réalise un deuxième gros coup à Londres. Le Letton n'égalera pas son meilleur résultat dans ce tournoi, un 3e tour en 2014. En revanche, le 90e mondial se retrouve pour la deuxième fois de sa carrière au 3e tour à Wimbledon, et pour la cinquième fois dans un tournoi du Grand Chelem.

Novak Djokovic a dû s'employer pour venir à bout d'un Radek Stepanek inspiré sur sa surface favorite. Le Serbe a lutté pour lire le service du Tchèque. Après deux sets maîtrisés, le numéro 2 mondial a laissé le 3e en route après un tie break où Stepanek a fait parler sa science du gazon, lui qui avait atteint lees 8e de finale en 2009. Le 4e set a vu les deux hommes être solides sur leur mise en jeu respective avant que Novak Djokovic ne fasse la différence sur une volée ratée de Stepanek et un passing, validé pa rle hawk-eye. Au prochain tour, la tête de série numéro 1 rencontrera Gilles Simon.

Gulbis s'arrête déjà

Le coup était passé tout près au 1er tour. Auréolé de son statut de demi-finaliste à Roland-Garros et de nouveau membre du Top 10, Ernests Gulbis avait beaucoup souffert pour franchir le premier obstacle proposé à Wimbledon, l'Estonien Zopp. La victoire 7-6 (9/7), 7-5, 7-6 (12/10) n'offrait pas toutes les garanties pour poursuivre le chemin très longtemps. Et Sergey Stakhovsky s'est chargé d'éteindre les espoirs du Letton dès le 2e tour. Il commence à prendre ses habitudes, le grand joueur de 1.93m. L'année dernière, il avait créé une énorme sensation en éliminant Roger Federer au 2e tour.

Derrière son service (11 aces), l'Ukrainien a réussi à écoeurer son adversaire en 1h54. Gulbis a connu un gros déchet au service, trouvant 14 aces mais commettant tout de même 9 double-fautes. Et surtout, il ne s'est pas procuré beaucoup d'occasion de subtiliser celui de son rival, ratant la seule balle de break dans le match, alors que Stakhovsky a obtenu 10 balles de break, pour en concrétiser trois. Le 10e mondial est surtout retombé dans les travers qui ont fait toute sa légende, avec 31 fautes directes contre seulement 8 à son adversaire.

Murray à tout allure

L'Ecossais Andy Murray, tenant du titre, a quant à lui atomisé le Slovène Blaz Rola, 92e mondial, en trois sets (6-1, 6-1, 6-0).  Murray, 5e mondial, est devenu l'an passé le premier Britannique à  remporter le tournoi londonien pour la première fois depuis Fred Perry en 1936. Pressé d'en finir, Murray a livré une démonstration sous les yeux d'Amélie Mauresmo, son nouvel entraîneur. Le jeune Rola, dont c'était seulement le deuxième tournoi majeur à 23 ans, a tenté de résister en revenant à 2-1. Mais les jeux ont ensuite défilé à la vitesse de la lumière. A 5-0 dans la deuxième manche, Rola, le sourire jusqu'aux oreilles, était  tout heureux de voir Murray envoyer une balle en dehors du court pour enfin marquer un jeu, son dernier de la partie.Son prochain adversaire sera le Tchèque Jan Hernych ou l'Espagnol Roberto  Bautista Agut. 

Dimitrov sans forcer

Le Bulgare Grigor Dimitrov, lauréat du Queen's, s'est qualifié sans trop forcer pour le troisième tour de Wimbledon en battant mercredi l'espoir australien Luke Saville en trois sets 6-3, 6-2, 6-4. Dimitrov, tête de série N.11 et outsider du tournoi,affrontera au prochain tour l'Allemand Benjamin Becker ou l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov.

Résultats du ​2e tour

Sergiy Stakhovsky (UKR) bat Ernests Gulbis (LAT/N.12) 6-4, 6-3, 7-6 (7/5)
Andy Murray (GBR/N.3) bat Blaz Rola (SLO) 6-1, 6-1, 6-0
Kevin Anderson (RSA/N.20) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 7-6 (7/0), 1-6,  6-3, 6-4
Grigor Dimitrov (BUL/N.11) bat Luke Saville (AUS) 6-3, 6-2, 6-4
Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR/N.21) bat Benjamin Becker (GER) 6-7 (4/7),  7-6 (7/0), 6-3, 6-4
Roberto Bautista (ESP/N.27) bat Jan Hernych (CZE) 7-5, 4-6, 6-2, 6-2
Leonardo Mayer (ARG) bat Marcos Baghdatis (CYP) 7-6 (7/4), 4-6, 6-1, 6-4
Fabio Fognini (ITA/N.16) bat Tim Pütz (GER) 2-6, 6-4, 7-6 (8/6), 6-3
Andrey Kuznetsov (RUS) bat David Ferrer (ESP) 6-7 (5/7), 6-0, 3-6, 6-3, 6-2
Marin Cilic (CRO/N.26) bat Andreas Haider-Maurer (AUT) 3-6, 6-1, 6-4, 6-4
Gilles Simon (FRA) bat Robin Haase (NED) 7-6 (7/1), 6-4, 6-4
Tomas Berdych (CZE/N.6) bat Bernard Tomic (AUS) 4-6, 7-6 (7/5), 7-6 (7/3),  6-1
Jimmy Wang (TPE) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.17) 7-6 (7/1), 6-2, 6-7 (5/7),  6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Wimbledon