Novak Djokovic
Novak Djokovic a dû énormément s'employer | AFP - CARL COURT

Djokovic pas verni à Wimbledon

Publié le , modifié le

Le tirage au sort du tableau de Wimbledon a placé Andy Murray (N.3) et Novak Djokovic (N.1) dans la même partie de tableau, avec Tomas Berdych (N.6), David Ferrer (N.7), Grigor Dimitrov (N.11), Jo-Wilfried Tsonga (N.14), Ernests Gulbis (N.12). De l'autre côté, Roger Federer (N.4) sera dans celle de Rafael Nadal (N.2), Stanislas Wawrinka (N.5), Milos Raonic (N.8), Gaël Monfils (N.24) et Richard Gasquet (N.13). Les quarts de finale théoriques seraient: Djokovic-Berdych, Murray-Ferrer, Wawrinka-Federer, Raonic-Nadal. Côté français, Jo-Wilfried Tsonga aura un 1er tour contre Jurgen Melzer. Le tirage est difficile pour Benoit Paire, opposé à Lukas Rosol, pour Paul-Henri Mathieu qui défiera Marin Cilic (N.26), et pour Kenny De Schepper opposé à Kei Nishikori. Parmi les 11 autres Tricolores, Richard Gasquet commencera par Duckworth, Gaël Monfils par Jaziri, Edouard Roger-Vasselin par Volandri, Adrian Mannarino par Riba, Stéphane Robert par Kyrgios et le qualifié Pierre-Hugues Herbert par Sock...

Novak Djokovic n'aura pas la partie facile pour tenter de décrocher son premier titre du Grand Chelem de la saison. Si son 1er tour contre le Kazakh Andrey Golubev ne devrait pas être le plus compliqué, la suite sera d'un tout autre niveau. On passe sur un Stepanek qu'il pourrait jouer au 2e tour, ou Gilles Simon qu'il pourrait défier au 3e. Mais ensuite, cela commencera à se révéler ardu: Jo-Wilfried Tsonga pourrait être son adversaire en 8e de finale, puis Tomas Berdych en quarts, avant de trouver le tenant du titre et chouchou local, Andy Murray en demi-finale, pour une revanche de la finale de l'an dernier. S'il va à bout de ce terrible enchaînement, le Serbe pourra alors lorgner vers une deuxième couronne à Wimbledon, et la première en Grand Chelem cette saison. 

Mais rien de tout cela n'est écrit dans le marbre. Ses rivaux n'auront pas un tableau des plus évidents, à commencer par Andy Murray. Le Britannique devra se méfier de son 1er tour, où il affrontera David Goffin, éliminé voici deux ans au 3e tour ici-même. En 8e, l'Ecossais pourrait croiser le chemin de Grigor Dimitrov, vainqueur du Queen's, si ce dernier se défaite au 1er tour de l'Américain Harrison et au 2e du prometteur Thiem. Ensuite, Murray pourrait affronter David Ferrer en quarts de finale. 

Nadal face au fantôme Rosol au 2e tour ?

Dans l'autre moitié du tableau, Rafael Nadal n'est pas à la fête non plus. Au 1er tour, il ne devra pas se rater contre Martin Klizan, qui l'avait bien embêté sur la terre-battue de Roland-Garros en 2013, et qui a fait tomber Nishikori d'entrée à Paris cette année. Mais le gaucher, 57e mondial, n'a jamais brillé sur gazon. Ensuite, l'Espagnol, tête de série N.2 du tournoi, aura un match à réflexion: soit ce sera face à Benoît Paire, si inconstant et si brillant par moments, soit ce sera Lukas Rosol, l'homme qui l'avait fait tomber à ce même stade en 2012. Il ne faudrait pas que les fantômes soient de retour... Ensuite, cela pourrai être la machine à aces, Ivo Karlovic, lors du 3e tour, avant soit Richard Gasquet soit Gaël Monfils. Et en quarts de finale, Milos Raonic, qui débute sa quinzaine contre l'Australien Ebden, pourrait lui causer bien des soucis.

Roger Federer commencera avec un match a priori facile contre l'Italien Paolo Lorenzi, qu'il n'a jamais affronté. Ensuite, il pourrait jouer Julien Benneteau, opposé au 1er tour du Luxembourgeois Gilles Muller. Le Français aura certainement un sacré goût de revanche dans la bouche, lui qui avait bien failli faire tomber le Suisse ici-même en 2012 au 3e tour, tombant finalement en cinq manches. Pour le reste, l'ancien N.1 mondial ne devrait pas être trop ennuyé, mis à part face à Jerzy Janowicz en 8e si celui-ci retrouve un peu d'efficacité et de constance, voire Stanislas Wawrinka en quarts de finale. Le vainqueur de l'Open d'Australie jouera au 1er tour le Portugais Sousa, et pourrait aller jusqu'en 8e (son meilleur résultat à Wimbledon déjà réalisé deux fois) où il aurait alors pour adversaire un John Isner ou un Feliciano Lopez, pas évident à affronter sur cette surface.

Mathieu, De Schepper, Paire pas avantagés au tirage

Dans le camp des Français, il y a du bon, et du moins bon après ce tirage. Ceux qui n'ont pas été gâtés, c'est Paul-Henri Mathieu, opposé à Marin Cilic d'entrée. Ce sera leur 4e duel sur cette surface (en 8 affrontements), et leur deuxième à Wimbledon (après 2008). Le Français a déjà battu une fois le Croate sur gazon (au Queen's en 2008). Pas verni non plus, Kenny De Schepper. 8e de finaliste l'an dernier à Wimbledon, le Français tombe dès le 1er tour sur Kei Nishikori. Mais le gaucher a des arguments à faire valoir du haut de ses 2.03m. Enfin, il y a Benoît Paire, tombé au 70e rang mondial, qui doit se refaire une santé contre Lukas Rosol. Vaincu au 3e tour ces deux dernières années à Wimbledon, l'Avignonnais devra se défaire du tombeur de Nadal en 2012 avant de retrouver ce même Nadal au 2e...

Hormis ces trois-là, les 11 autres Français engagés ont des choses à faire. Jamais vaincu par Jurgen Melzer, Jo-Wilfried Tsonga retrouve l'Autrichien d'entrée, alors qu'ils se sont croisés à Roland-Garros voici trois semaines. Le problème, c'est que le Manceau se trouve sur la route de Djokovic en 8e de finale. Pour Gilles Simon, c'est encore plus tôt. Opposé au Russe Kravchuk (214e mondial) au 1er tour, le Français pourrait jouer Djoko au 3e tour. Pour sa part, Jérémy Chardy défie le Britannique Daniel Cox (215e mondial), avant de jouer au 2e Fernando Verdasco, qui affronte Matosevic au 1er. Nicolas Mahut peut faire tomber une tête de série puisqu'il joue au 1er tour Marcel Granollers. 

Dans l'autre partie de tableau, on pourrait avoir un 3e tour entre Gaël Monfils et Richard Gasquet, le vainqueur pouvant ensuite affronter Rafael Nadal. 

Le tableau officiel de Wimbledon