Andy Murray - Novak Djokovic - Miami 2011
Andy Murray et Novak Djokovic partagent un but commun : une première victoire à Wimbledon | AFP - MATTHEW STOCKMAN

Djokovic et Murray, toujours en outsiders

Publié le , modifié le

Ils sont quatre favoris à Wimbledon. Novak Djokovic (une défaite en 42 matchs cette saison !) vise un premier sacre à Wimbledon mais surtout la 1ere place mondiale. Désormais à 65 points de Rafael Nadal, le Serbe doit atteindre la finale ou compter sur une défaite du Majorquin pour réaliser son rêve. Andy Murray, en quête d’un premier sacre majeur, aura une nouvelle fois la pression du public. Mais vainqueur à Eastbourne la semaine dernière, il s'est montré affûté.

Troisième levée du Grand Chelem de la saison, Wimbledon promet de faire grimper l’intensité d’un nouveau palier. Le quatuor mondial s’est montré à son meilleur niveau à Roland-Garros, en squattant le dernier carré. Sur gazon, leur domination sur la concurrence (on pense à Soderling, Del Potro ou Ferrer) semble encore plus importante. L’année dernière seul Federer, blessé au dos, avait manqué le rendez-vous en s’arrêtant en quart de finale. Si sur l’ocre, ce sont les plus expérimentés qui se sont taillés la part du lion, Djokovic et Murray, face à face en finale de l’Open d’Australie en début d’année, comptent bien retrouver les sommets sur gazon. Ce serait l’un comme pour l’autre, leur premier accès à la finale du majeur londonien.

Djokovic pour la première place…

En décidant de ne pas participer au Queens le Serbe a réussi à évacuer la pression mise sur ses épaules avant la levée parisienne et qui l’avait certainement handicapé lors de sa demi-finale. Cette fois, il ne s’y trompe pas : « Vous pouvez toujours placer Federer et Nadal comme favoris de Wimbledon. Ils ont connu beaucoup de succès sur herbe.» Une façon de se mettre en retrait et d’aborder cet événement plus sereinement. Un tournoi pour lequel il se sent prêt : « Si je n'ai disputé aucun tournoi de préparation, j'ai joué beaucoup de matches d'entraînement avec différents partenaires et une exhibition à Stoke Park. Je crois que ce sera suffisant, d'autant que je me sens bien, physiquement comme mentalement. Je n'ai jamais aussi bien abordé ce tournoi » assure-t-il. Pour devenir numéro 1 mondial, « Nole » doit espérer atteindre la finale ou une défaite de Nadal à n’importe quel stade de la compétition.

…Murray pour le premier sacre

Et Andy ? Un peu oublié en début de saison après sa finale à Melbourne (la troisième perdue en Grand Chelem), l’Ecossais a retrouvé son meilleur niveau à Paris. Une demi-finale, son meilleur résultat à Roland, lui a redonné la confiance nécessaire pour espérer s’imposer à Wimbledon. Sa victoire au Queens, comme en 2009, face à Jo-Wilfried Tsonga a été la confirmation de son formidable potentiel sur gazon. La première difficulté pour le Britannique sera de gérer l’attente toujours grandissante du public londonien à son égard. Deux fois demi-finaliste (en 2009 et 2011), il espère cette fois passer le cap du sixième match et pourquoi pas, s’inscrire en digne successeur de Fred Perry après 75 ans d'attente.

Le carré d’As à Wimbledon :
Rafael Nadal : victoires en 2008 et 2010, finales en 2006 et 2007. Adversaire au premier tour : Michael Russell
Novak Djokovic : demi-finales en 2007 et 2010. Adversaire au premier tour : Jérémy Chardy
Roger Federer : victoires en 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2009, finale en 2008. Adversaire au premier tour : Mikhail Kukushkin
Andy Murray : demi-finales en 2009 et 2010. Adversaire au premier tour : Daniel Gimeno-Traver