Djokovic domine Dimitrov au forceps

Djokovic domine Dimitrov au forceps

Publié le , modifié le

Novak Djokovic (N.1) s’est qualifié pour sa troisième finale à Wimbledon en écartant non sans difficulté Grigor Dimitrov (N.11) en quatre sets, 6-4, 3-6, 7-6(2), 7-6(7). Vainqueur en 2011 (contre Nadal) et finaliste l’an dernier, battu par Murray, le Slave a mieux su négocier les points clefs de la rencontre. Il affrontera dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale qui met aux prises Roger Federer (N.4) à Milos Raonic (N.8).

Novak Djokovic (N.1) s’est qualifié pour sa troisième finale à Wimbledon en écartant non sans difficulté Grigor Dimitrov (N.11) en quatre sets, 6-4, 3-6, 7-6(2), 7-6(7). Vainqueur en 2011 (contre Nadal) et finaliste l’an dernier, battu par Murray, le Slave a mieux su négocier les points clefs de la rencontre. Il affrontera dimanche le vainqueur de la seconde demi-finale qui met aux prises Roger Federer (N.4) à Milos Raonic (N.8).

Sachant l’importance de gagner le premier set d’une demi-finale, qui plus est en Grand Chelem (151 matches remportés en Majeurs dans ce cas de figure), Novak Djokovic a serré le jeu d’emblée pour empêcher Grigor Dimitrov de prendre l’initiative. Malgré le vent et le soleil, le Serbe réussissait pas moins de 21 premières balles (sur 25) pour s’emparer du premier set et faire la course en tête.

Le début de second set était conforme au premier avec une tactique toute trouvée pour le numéro 2 mondial : mitrailler le coup droit de son rival, censé être le point faible du challenger. Le Belgradois obtenait un nouveau break (2-1). Il se retrouvait toutefois en danger au jeu suivant, contraint de sauver une balle d’égalisation. Menant 3-1, balle de 4-1, le lauréat de l’édition 2011 se faisait finalement rejoindre à 3-3 après un vilain revers bas du filet. Dimitrov venait de monter clairement son niveau d’intensité. Le Bulgare concluait 6-3 un second acte rondement mené.

Bras de fer indécis

Le troisième set était très serré. Les deux hommes se rendaient coup pour coup sans évoluer à leur meilleur niveau. La décision s’effectuait lors du jeu décisif, remporté sept points à deux par l’ancien numéro 1 mondial, Dimitrov s’effondrant totalement au moment de porter l’estocade. Et Djokovic profitait de l’apathie soudaine de son adversaire –auteur de trois double-fautes- pour breaker d’un retour imparable (2-1).

Mais le passage à vide de l’outsider bulgare s’arrêtait au jeu suivant, bien aidé par la faiblesse au service de Djokovic, moins saignant sur ce coup-là qu’en première manche. A 3-2 pour lui, Dimitrov se procurait même trois nouvelles occasions de breaker, toutes gâchées. Le protégé de Boris Becker concluait l’affaire au jeu décisif du quatrième set en se montrant offensif et en sortant quelques volées bien touchées. Grigor Dimitrov a peut-être été rattrapé par la pression au moment de conclure la 4e manche avec ses trois balles de sets. Novak Djokovic est parvenu à renverser la vapeur pour s'adjuger la victoire, aidé par la bande du filet sur la balle de match. La chance a sourit à l'habitué.

Grégory Jouin @GregoryJouin

Wimbledon