Novak Djokovic
Novak Djokovic | CARL COURT / AFP

Djokovic coupe la route de Tsonga

Publié le , modifié le

Novak Djokovic s'est qualifié pour les quarts de finale de Wimbledon en écartant le dernier Tricolore en lice, Jo-Wilfried Tsonga (6-3, 6-4, 7-6). Le Serbe affrontera le Croate Marin Cilic, tombeur d'un autre Français (Jérémy Chardy) au tour suivant.

Face au Serbe, son plus grand bourreau, Tsonga a subi sa neuvième défaite  d'affilée. Il s'agit aussi de la 35e victoire de rang face à des Tricolores  pour Djokovic dont la dernière défaite remonte à fin 2010, face à Michaël  Llodra. Humilié par le Serbe en huitièmes de finale à Roland-Garros, le Manceau  avait à coeur de faire meilleure figure sur le gazon londonien, qui convient  mieux à son jeu de puncheur et où il a été deux fois demi-finaliste (2011,  2012).

Distancé dans les deux premières manches, le N.2 Français a poussé son  adversaire dans ses retranchements dans la troisième manche, mais regrettera  les deux balles de break non converties à 4-4. Encore un peu trop fort pour lui, le "Djoker" a conclu le match sur un  retour supersonique, annoncé faute par un juge de ligne mais donné bon par la  vidéo. "C'est bon pour la confiance de gagner en trois sets contre un adversaire de la qualité de Jo", a affirmé à l'issue du match Djokovic.

Déclarations : 

Jo-Wilfried Tsonga :  "Je ne sais pas si on peut parler de regrets. Si je peux regretter une chose,  c'est de ne pas avoir été capable de retourner une seule fois dans le tie  break. Sinon je n'ai pas grand chose à regretter. Il a globalement très bien  servi, avant de se dérégler un peu dans la troisième manche mais s'est très  bien repris dans le tie break. Je suis forcément déçu mais avec un peu de  recul, je trouve que c'est positif. J'ai retrouvé de bonnes sensations. Même si  je ne gagne pas, les choses vont dans le bon sens. Ce match me donne envie de  retourner m'entraîner dès demain. Je vais maintenant me concentrer sur la  tournée américaine. Elle est importante pour moi, car je n'ai pas beaucoup de  points à défendre. "

Julien Lamotte

Wimbledon