Grigor Dimitrov
Grigor Dimitrov en déséquilibre sur l'herbe de Wimbledon | AFP - CARL COURT

Dimitrov finit par tomber à Wimbledon

Publié le , modifié le

Grigor Dimitrov (N.29) est venu s'ajouter à la cohorte de têtes de séries vaincues lors du 2e tour de Wimbledon. Alors que son match contre le Slovène Grega Zemlja (55e mondial) avait été interrompu hier alors qu'il était mené 9-8 au 5e set, le Bulgare a une nouvelle fois glissé sur le gazon londonien, offrant une balle de match à son adversaire. Mais la pluie est revenue, interrompant encore le match. De retour sur le court, il a sauvé la balle de match, et même deux autres dans ce jeu. Mais il a fini par tomber peu après 3-6, 7-6 (7/4), 3-6, 6-4, 11-9.

Ce sont des moments uniques dans une carrière. Comment gérer le fait de revenir sur le terrain alors qu'on est mené 9-8 au 5e set, service à suivre, puis devoir sauver une balle de match sur le premier jeu, après être tombé au sol sur une glissade ? C'est bien ces conditions qu'a dû affronter Grigor Dimitrov, lors du 2e tour de Wimbledon. Bien sûr, Grega Zemlja se trouvait lui-aussi confronté à ce désagrément, mais il avait l'avantage d'être devant au score. Etre dos au mur n'a jamais correspondu aussi bien à ce que devait penser la tête de série N.29 au moment de s'échauffer pour reprendre le match et faire face à cette balle de match.

Et sur sa seconde balle, il a bénéficié du petit coup de chance, le retour de coup droit du Slovène touchant la bande du filet, pour retomber de son côté. Revenu à 40A, "Baby Federer" n'était pas encore sorti d'affaire, puisqu'après avoir raté une occasion d'égaliser à 9-9, il devait sauver deux autres balles de match, avant de conserver le gain de son service et rester en vie (9-9). Hier, il avait déjà sauvé deux balles de match lors de la première partie de la rencontre. Au jeu suivant, il bénéficiait d'une balle de break, mais le 55e mondial la sauvait et menait 10-9. Le Bulgare était une fois encore dos au mur, et cette fois, c'était celle de trop. Sur un dernier passing-shot de coup droit, Grega Zemlja le passait et l'éliminait du tournoi, au bout d'un match à rebondissements.