Grigor Dimitrov
La joie de Grigor Dimitrov, tombeur d'Andy Murray | ANDREW YATES / AFP

Dimitrov éjecte Murray de son trône

Publié le , modifié le

Sensation à Wimbledon où Andy Murray, le tenant du titre, a été sèchement sorti par Grigor Dimitrov ce mercredi, en trois sets (6-1, 7-6, 6-4). Le jeune Bulgare, 13e joueur mondial, se qualifie avec panache pour la toute première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière.

Il n'avait jamais battu un membre du Top 10 dans un tournoi majeur. C'est désormais chose faite, et de quelle manière! Car Grigor Dimitrov, qui sortait d'une victoire déjà convaincante contre Leonardo Mayer en huitièmes, n'a laissé absolument aucune chance à Andy Murray, sacré l'an passé sur le gazon londonien. Alors qu'il n'avait lâché aucun set jusque-là, l'Ecossais, visiblement pas dans son assiette, a cédé la première manche au Bulgare en moins de 30 minutes de jeu. La faute à un début de match catastrophique dont il n'a jamais réussi à se relever, en témoignent ses 37 fautes directes, malgré les encouragements du Prince William et de son épouse Kate. "Mon début de match était pauvre. J'ai mal commencé. Et cela lui a donné de la confiance", a reconnu le N.5 mondial à l'issue de la partie. Pour la première fois depuis 2008, il ne verra pas le dernier carré de "son" Grand Chelem. 

Première demie de Majeur pour Dimitrov

Vainqueur du jeu décisif d'une deuxième manche beaucoup plus accrochée, Dimitrov a réalisé un match très solide, à l'image d'une conclusion parfaitement gérée dans le dernier set (6-4). "Une fois gagné le deuxième set, j’ai su rester très concentré, bien dans mon match, et lui laisser la tête sous l’eau", s'est-il félicité. Depuis 2006, Murray ne s'était plus incliné contre un joueur classé en dehors du Top 10 au All England Club. Mais le Bulgare, 13e mondial, ne devrait pas tarder à entrer dans ce cercle restreint. Lauréat du Queen's avant d'arriver dans la capitale anglaise, le Bulgare jouera sa première demi-finale de Grand Chelem face à Novak Djokovic. 

"Il était meilleur, du début à la fin, a admis Murray. J'ai mal joué. Je dois maintenant retourner à l'entraînement et faire des ajustements, me remettre en forme". Interrogé sur sa récente collaboration avec Amélie Mauresmo, le vainqueur de l'édition 2013 a assuré qu'il était "très satisfait des dernières semaines de travail avec Amélie". Tout en livrant quelques pistes de travail à creuser avec la Française. "J'ai besoin de réfléchir sur certaines choses, de voir ce qu'il faut améliorer, améliorer ma condition physique et travailler dur. Parce que tout le monde augmente son niveau. Les plus jeunes sont clairement devenus matures et ne cessent de progresser." L'Ecossais est bien placé pour le savoir.