Cornet
Alizé Cornet. | CARL COURT / AFP

Cornet : "Ma plus grande victoire"

Publié le , modifié le

La N.1 française Alizé Cornet a signé sa "plus grande victoire" en Grand Chelem samedi soir en dominant la N.1 mondiale Serena Williams au troisième tour de Wimbledon, sur un gazon qu'elle a appris "à aimer".

Comment vous sentez-vous ?

Je suis en train de redescendre sur terre. Si on m'avait dit cela, il y  a deux semaines, je ne l'aurais pas cru. Cela prouve que j'ai bien progressé.  Avant, je n'aimais pas l'herbe. Depuis l'an dernier, j'aime bien venir ici.  J'apprécie vraiment l'ambiance du tournoi. J'ai beaucoup travaillé pour  améliorer mon jeu, notamment mon coup droit, qui était ma faiblesse sur herbe  et mes déplacements. Pour réussir sur cette surface, vous devez vous convaincre  que vous l'aimez. A la fin, j'ai embrassé le gazon. C'est ma plus grande  victoire en Grand Chelem. Cela méritait bien un baiser.

Avez-vous repensé au tournoi de Dubai, en février, lorsque vous l'aviez  battue pour la première fois?

Bien sûr, d'autant que j'avais été très bonne tactiquement. Je voulais  m'en inspirer aujourd'hui. Je savais que je pouvais le faire parce que Dubai  c'était déjà un gros tournoi. J'ai essayé de rester concentrée, calme, en  jouant simplement. Le but était d'être créative en variant les coups. C'est  incroyable, parce que battre Serena Williams deux fois d'affilée, cela n'arrive  pas souvent (sourire). J'ai bien retourné et je pense que c'était la clé  aujourd'hui. Je me suis bien aussi bien battu. Je n'étais pas dans le rouge.  J'étais bien lors des deux premiers jeux, puis l'interruption à cause de la  pluie m'a coupé dans mon élan. Les jeux ont défilé. J'ai perdu le premier set  et remporter mon jeu de service dans le deuxième m'a beaucoup aidée. Elle a  commis deux ou trois erreurs qui m'ont relancée. Après c'était du combat et  j'aime bien ça. J'ai surtout bien joué de 2-2 à 5-2, dans le troisième set qui  était le moment le plus important.

Avez-vous l'impression que Serena Williams est sur le déclin ?

Elle est un peu moins bien mais de là à dire qu'elle est sur le déclin.  Cela reste Serena. Il faut réussir à la battre, tout de même. Elle frappe  toujours très fort. Mais je pense qu'elle est un peu moins efficace. Et, nous  sommes de plus en plus à savoir comment la jouer tactiquement. Cela la perturbe  un peu. 

AFP

Wimbledon