Eugénie Bouchard
La Canadienne Eugénie Bouchard | MAXPPP - TATYANA ZENKOVICH

Bouchard défie Kvitova pour une finale surprise

Publié le , modifié le

Première Canadienne à atteindre la finale de Wimbledon, la jeune Eugénie Bouchard affronte ce samedi la Tchèque Petra Kvitova, lauréate en 2011 à la surprise générale. L'affiche s'annonce musclée. Réputée pour être des cogneuses, Bouchard et Kvitova ont matraqué respectivement Simona Halep, N.3 mondiale, et Lucie Safarova (23e), l'invitée surprise de ce dernier carré.

A seulement 20 ans, l'enfant de Montréal est assurée de figurer, dès lundi,  à la 7e place mondiale, un rang jusqu'ici jamais atteint par une Canadienne. Erigée au rang de produit marketing par la WTA, en raison de son talent et  de sa plastique, Bouchard  a connu une ascension fulgurante en moins de deux ans.

Fin 2012, elle était encore 144e au classement mondial. "Je ne suis pas  surprise parce que j'ai vraiment travaillé très dur pour en arriver là. Je ne  trouve pas que cela a été si rapide. Cela me semble juste être une étape que je  pouvais atteindre", a assuré la Canadienne, qui aspire à devenir la N.1. "C'est vraiment cool d'être en finale et de vivre les deux semaines de  Wimbledon jusqu'au bout. Cela va être difficile mais je donnerai le meilleur de  moi-même", a ajouté Bouchard .

Hauts et bas pour Kvitova

Elle retrouvera une joueuse plus expérimentée qu'elle. Passée par "des  hauts et des bas" pendant trois ans, Petra Kvitova a retrouvé la régularité et  la confiance qui lui avaient permis d'être couronnée en 2011.

La Slave, 24 ans et 6e mondiale, s'attend elle aussi à un match  difficile contre une joueuse "talentueuse", "solide" et "très agressive" du  fond du court. Les deux jeunes femmes se sont déjà rencontrées une fois, en août 2013 à  Toronto (dur) lors d'un duel qui avait tourné à l'avantage de la Tchèque (6-3,  6-2). Mais c'était avant que la jeune Canadienne n'explose au plus haut niveau.

AFP

Wimbledon