Le gros coup de blues de Bernard Tomic
Le gros coup de blues de Bernard Tomic | Justin TALLIS / AFP

Bernard Tomic en plein blues: "Il faut respecter le sport, mais je crois que je ne le respecte plus"

Publié le , modifié le

Eliminé au premier tour de Wimbledon par Mischa Zverev, l'Australien Bernard Tomic a confié qu'il était totalement en train de lâcher prise. A 24 ans, le 59e joueur mondial avoue que le tennis ne lui "donnait plus de satisfaction".

Bernard Tomic est dans le dur. Adepte des résultats irréguliers depuis son arrivée sur le circuit, le joueur Australien a subi une lourde défaite au premier tour de Wimbledon face à Mischa Zverev (6-4, 6-3, 6-4). Probablement la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, Tomic s'étant longuement épanché sur son mal-être actuel. "Soulever des trophées ou bien faire, cela ne me donne plus de satisfaction", a constaté l'actuel 59e joueur mondial, qui a confié avoir déjà connu ce sentiment "plein de fois dans sa carrière".

"C'est dur de retrouver la motivation"

"Mentalement et physiquement, je n'étais pas dans le bon état pour performer. Je me suis ennuyé sur le court", a continué l'ancien 17e joueur mondial avant d'avour qu'il jouait au tennis pour gagner sa vie, non par plaisir ou par soif de trophées. "Je m'en fous d'atteindre le quatrième tour de l'US Open ou de perdre au premier tour. Je vais jouer encore dix ans et je sais qu'après ma carrière, je n'aurai plus jamais à travailler."

"Il faut respecter le sport, mais je crois que je ne le respecte plus. C'est mon choix. Je sais que je dois travailler dur et c'est certain que je ne travaille pas assez", a ajouté celui qui avait atteint les quarts de finale à Londres en 2011. "Je ne suis pas content, pas heureux avec moi-même. Je n'ai que 24 ans et c'est déjà dur de retrouver de la motivation", a regretté Tomic, qui était passé professionnel en 2008 alors qu'il n'était encore qu'adolescent et qui participait à son huitième Wimbledon à seulement 24 ans.