Caroline Wozniacki (US Open 2014)
Caroline Wozniacki tout sourire après sa qualification en demi-finale de l'US Open 2014 | STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Wozniacki rompt la malédiction du dernier carré

Publié le , modifié le

Pour la première fois depuis 2011, Caroline Wozniacki, expéditive jeudi en quarts de finale, va disputer une demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem au terme d'une année mouvementée. Il aura fallu un peu plus d'une heure à Wozniacki pour valider son billet pour le dernier carré qui se refusait à elle depuis l'US Open 2011. La Danoise de 24 ans n'a laissé qu'un petit jeu et un total de 26 points à l'Italienne Sara Errani écrasée 6-0, 6-1.

"Me retrouver en demi-finale est quelque chose d'extrêmement important pour moi", a expliqué l'ancienne N.1 mondiale qui a fait les délices des gazettes  people à l'annonce de la rupture de ses fiançailles avec le N.1 mondial du golf Rory McIlroy. "J'ai connu des hauts et des bas cette année", a-t-elle ajouté pudiquement, sans aborder l'annulation de son mariage à l'instigation de McIlroy, un sujet dont elle ne souhaite plus parler publiquement. Wozniacki a retrouvé son tennis en 2014 comme en témoigne son titre à Istanbul et son beau mois d'août, où, avant l'US Open, elle a atteint les quarts de finale à Montréal et les demi-finales à Cincinnati, défaite à chaque fois par sa grande amie, Serena Williams. 

La Danoise qui ne compte aucun titre majeur à son palmarès, peut même viser plus loin que les demi-finales. Elle sera opposée à la Chinoise Peng Shuai qui a profité de l'hécatombe parmi les têtes de série pour atteindre à 28 ans et à sa 37e tentative la demi-finale d'une tournoi du Grand Chelem. "C'est une joueuse très agressive, qui joue très bien en ce moment et qui a beaucoup d'expérience", a prévenu Wozniacki à propos de la Chinoise qu'elle a battue à cinq reprises en six matches.

AFP