Djokovic
Djokovic en difficulté physique sur cet US Open. | JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

US Open : sur le court, Djokovic manque d'air

Publié le , modifié le

Novak Djokovic, comme beaucoup de joueurs, souffre de l'humidité qui enveloppe New York depuis le début de l'US Open, et a estimé mercredi après sa qualification pour les demi-finales que le tournoi devait "s'occuper" de la question du manque d'air sur les courts de Flushing Meadows.

"Je n'ai jamais autant transpiré qu'ici, c'est incroyable. Je dois prendre au moins dix tee-shirts par match ! Et au bout de deux jeux, je suis trempé", a décrit l'ex-N.1 mondial en conférence de presse après sa qualification pour le dernier carré aux dépens de l'Australien John Millman (55e) en trois sets (6-3, 6-4, 6-4). "De jour comme de nuit, il n'y a pas d'air du tout en bas (sur le court, ndlr). On se croirait dans un sauna ! Je pense que le tournoi doit s'occuper de cette question", a estimé Novak Djokovic.

"Bien sûr, c'est fantastique d'avoir un toit. La pluie n'interrompt pas les matchs. Mais avec tous les abandons qu'il y a eu au premier tour, et tous les joueurs qui ont du mal à respirer, en particulier sur le court Arthur-Ashe où l'air ne circule pas du tout, surtout au niveau du court, je pense que c'est quelque chose à quoi il faut réfléchir, qu'il faut prendre en considération et dont il faut s'occuper", a-t-il ajouté.
 

"Nole" a fait appel au médecin à plusieurs reprises pendant le tournoi.
"Nole" a fait appel au médecin à plusieurs reprises pendant le tournoi. © JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Djoko, pas la seule victime

Au premier tour, une chaleur suffocante avait contraint plusieurs joueurs à abandonner. Lundi, c'est Roger Federer qui avait été affaibli par cette humidité étouffante en huitièmes de finale. Puis mercredi, au cours du match entre Djokovic et Millman, l'humidité était si envahissante - d'un taux supérieur à 75% - qu'à 2-2 dans le deuxième set, alors qu'il n'y avait pas de changement de côté, l'Australien, imbibé de la casquette aux baskets, a quitté le court quelques instants pour se changer de la tête aux pieds. Un point prévu par le règlement de l'ITF, pour "équipement devenu inadapté", a précisé le tournoi dans un communiqué.
 

France tv sport francetvsport