Le joueur suisse Stan Wawrinka
Le joueur suisse Stan Wawrinka | AFP - EDUARDO MUNOZ ALVAREZ

US Open : Stan Wawrinka se hisse en demi-finale en écartant Juan Martin Del Potro

Publié le , modifié le

Stan Wawrinka s'est qualifié pour la demi-finale de l'US Open en dominant en quatre sets l'Argentin Juan Martin Del Potro, 7-6 (7/5), 4-6, 6-3, 6-2 et 3h13 de jeu. Le 3e joueur mondial a été plus constant que Del Potro, ce phénix qui retrouvait le plus haut niveau après des années de galère suite à des problèmes de santé. Le Suisse affrontera le Japonais Kei Nishikori qui a réussi l'exploit d'écarter l'homme en forme de l'été, Andy Murray, en cinq sets.

Il est 1h20 du matin à New York quand Stan Wawrinka lève les bras au ciel. Le Suisse vient de triompher en quarts de finale de l'US Open face au revenant Juan Martin Del Potro. Sur le coup, l'Argentin est évidemment déçu. Sept ans après son Grand Chelem remporté ici face à Roger Federer, il rêvait sûrement d'un deuxième titre qui aurait été irréel tant sa trajectoire aura été chaotique depuis deux années, gâchées par des blessures au poignet. Mais son rêve s'est arrêté aux portes du dernier carré face au 3e joueur mondial qui a une nouvelle fois prouvé que, bien dans son tennis, il est un obstacle difficile à passer. Sur le ciment de New York, le Suisse va disputer sa troisième demi-finale, sa deuxième de rang.

Ce premier set a sûrement été le tournant du match. Si Del Potro avait pu l'empocher après un tie-break accroché, finalement perdu 5/7 par l'Argentin, Wawrinka aurait été dos au mur. Mais là, Del Potro était face à une montagne, parti pour une longue bataille, qui plus elle durerait, plus elle serait compliquée pour celui qui a vécu un été riche (médaille d'argent à Rio notamment), mais épuisant. S'il a tout de suite recollé en empochant le deuxième set, l'Argentin a ensuite perdu pied physiquement. Tout le contraire de l'Helvète qui n'a plus à prouver ses capacités de résistance à l'effort. Les deux dernières manches ont été à sens unique (6-3, 6-2) durant lesquelles le revers de "Stanimal" a encore fait des merveilles.

L'hommage de New York

Malgré l'heure tardive, malgré, enfin plutôt surtout pour la défaite qui se profilait, le cours Arthur Ashe a tenu à rendre hommage à Juan Martin Del Potro, alors que Wawrinka allait servir pour le match. Des larmes ont coulé sur les joues de l'Argentin, 142e mondial, suite au vibrant hommage rendu par le public new yorkais. "Je n'oublierai jamais ce qui s'est passé ce soir", a-t-il assuré. "Mon tennis est proche du niveau où je veux qu'il soit, mais je ne suis pas encore au niveau physique des autres. J'ai besoin de faire une préparation physique complète", a noté "DelPo". Ce quart de finale est une superbe promesse pour la suite de sa "deuxième" carrière, la première ayant été ruinée pendant deux saisons en raison de blessures et interventions chirurgicales à un poignet.

Wawrinka, lui, poursuit son bonhomme de chemin et retrouve le dernier carré de l'US Open, un an après sa demi-finale de 2015. Il affrontera le Japonais Kei Nishikori qui a battu l'autre grand homme de l'été, Andy Murray qui restait sur sept finales consécutives, un titre à Wimbledon et un titre olympique à Rio. "Ce match s'est fini tellement tard. Je suis épuisé, aussi bien physiquement que mentalement, même si ce match n'a duré que quatre sets", a admis Wawrinka, en quête de son troisième titre en Grand Chelem. Il va devoir vite se remettre d'aplomb, les deux demies étant prévues ce vendredi.

Benoit Jourdain @BenJourd1