US Open : Serena Williams a tremblé contre Catherine McNally pour rejoindre le 3e tour, Ashleigh Barty qualifiée

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Serena Williams US Open 2019
Serena Williams | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Serena Williams a dû batailler pour se défaire de Catherine McNally, 121e mondiale et invitée à l'US Open (5-7, 6-3, 6-1), pour rejoindre le 3e tour.

Serena Williams, qui avait humilié Maria Sharapova au 1er tour de l'US Open, s'est fait peur mercredi au 2e, mais elle a fini par éliminer sa compatriote américaine Catherine McNally (121e mondiale et bénéficiaire d'une wild card) 5-7, 6-3, 6-1. "Ce soir, j'ai survécu ! Je ne suis pas du tout contente de la façon dont j'ai joué, je promets de faire mieux", a analysé Williams avant de quitter le court.

Muchova ou Hsieh au prochain tour

Au milieu du 2e set, "je ne pouvais pas jouer plus mal, alors je me suis dit 'Laisse sortir un peu la Serena !'", a expliqué la joueuse qui aura 38 ans en septembre et qui a remporté son premier US Open en 1999, avant même la naissance de McNally. Au 3e tour, la N.8 mondiale affrontera Karolina Muchova (44e) ou Su-Wei Hsieh (28e). Commettant beaucoup de fautes directes, la cadette des soeurs Williams qui vise à égaler le record de titres en Grand Chelem (24) en remportant un 7e trophée à Flushing Meadows, a perdu le premier set alors qu'elle n'avait cédé que deux jeux en tout à Sharapova. Puis, petit à petit, elle a imprimé sa marque à la partie et mis son adversaire sous pression. Plus la partie a avancé et plus McNally a été débordée.

Barty écarte Davis

La N.2 mondiale Ashleigh Barty s'est qualifiée pour le 3e tour en écartant l'Américaine Lauren Davis (73e) 6-2, 7-6 (7/2). Au prochain tour, l'Australienne qui peut espérer récupérer le trône mondial à l'issue de cette dernière levée du Grand Chelem 2019, affrontera la Grecque Maria Sakkari (29e) ou la Chinoise Shuai Peng (167e). Mercredi, sur le court Louis-Armstrong protégé de la pluie par son toit, la lauréate de Roland-Garros a nettement dominé la première manche avant que son adversaire ne revienne dans la partie pour lui créer beaucoup plus de problèmes dans la seconde.

"Je savais que je faisais ce qu'il fallait, c'était juste un problème d'exécution", a expliqué Barty à l'issue de cette seconde manche serrée. L'Américaine a même sauvé trois balles de match sur son service avant de décrocher le tie break. Mais le jeu décisif a été à sens unique en faveur de Barty, dont le meilleur résultat jusqu'ici à Flushing Meadows est un 8e de finale l'an dernier.
 

AFP