Serena Williams Na Li US Open
Serena Williams encore plus dans la légende ? | STAN HONDA / AFP

US Open: Serena Williams passe en finale

Publié le , modifié le

Pour la septième fois de sa carrière, Serena Williams s'est qualifiée pour la finale de l'US Open. La N.1 mondiale n'a fait qu'une bouchée de la Chinoise Na Li (N.6) en demi-finale, s'imposant 6-0, 6-3 en un peu plus d'une heure (1h27). L'Américaine se retrouve pour la deuxième année de suite en finale à New York, et affrontera comme l'an dernier la Bélarusse Victoria Azarenka (N.2) pour la conquête de la couronne de Flushing Meadows.

Lors des neuf premiers duels entre les deux joueuses, jamais une rencontre n'avait été simple pour l'une comme pour l'autre. Mais à New York, Serena Williams est pratiquement chez elle. En treize participations, elle s'est en effet hissée à six reprises en finale, soulevant le trophée de la gagnante à quatre reprises. Et avec huit victoires contre Na Li, elle partait forcément avec la pancarte de favorite. 

En 29 minutes, elle avait démontré que ce statut n'était pas usurpé. Vingt-neuf minutes, c'est le temps qui lui a fallu pour empocher la première manche sur un score sans faille (6-0). Et comme en quarts de finale, l'Américaine avait asséné un terrible 6-0, 6-0) Carla Suarez Navarro (N.18), elle en était à son 3e consécutif, empochant donc son 23e jeu de suite. Et elle en ajoutait un 24e en début de 2e set, avant que Na Li (N.6) n'inscrive son premier jeu du match (1-1). C'est alors que celle-ci avait un début de réaction, combiné à une petite baisse de régime physique de la N.1 mondial, moins précise dans ses déplacements. Du coup, Na Li (N.6) s'emparait du service adverse sur sa troisième occasion (2-1), mais elle reperdait le sien aussitôt, après avoir eu pourtant trois balles de jeu consécutives (2-2). 

Le coup était rude, et l'ancienne lauréate de Roland-Garros (2011), qui n'avait atteint au mieux les quarts de finale qu'une fois à Flushing Meadows, ne pouvait s'en remettre. D'autant que la protégée de Patrick Mouratoglou retrouvait son mordant et son déplacement. A 5-2, sur le service de la Chinoise, elle se procurait trois balles de match, que son adversaire sauvait de belle manière pour se procurer à son tour une balle de jeu. Mais une terrible double-faute l'annihilait. Elle sauvait encore une balle de match, se procurait encore une balle de jeu, sauvait encore sa tête en venant toujours plus au filet à deux reprises. Et après un jeu de 14 minutes, et six balles de match sauvées, la Chinoise restait encore dans la partie (5-3). Ce n'était que partie remise, malgré la combativité exceptionnelle de la tête de série N.6. L'inéluctable survenait au jeu suivant: Serena Williams l'emportait, sur sa 7e balle de match, au terme d'un jeu encore tendu, sur un retour dans le filet de Li.

Comme en 2012, la finale opposera donc l'Américaine à Victoria Azarenka, une joueuse qui l'a dominée deux fois sur leurs trois duels en 2013.