US Open : Serena Williams met fin à la belle histoire de Tsvetana Pironkova pour se hisser en demi-finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Serena Williams
L'Américaine Serena Williams, titrée six fois à l'US Open | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Au mental, Serena Williams est venue à bout de Tsvetana Pironkova (4-6, 6-3, 6-2) après 2h15 de combat. L'Américaine composte son billet pour les demi-finales, un rendez-vous qu'elle n'a jamais manqué à Flushing Meadows depuis 2008.

Quel mental. Malmenée durant une manche et demie, Serena Williams a trouvé les ressources mentales pour venir à bout de Tsvetana Pironkova, tombeuse d’Alizé Cornet en 8e de finale (4-6, 6-3, 6-2). Loin d’être favorite face à la 8e au classement WTA, la Bulgare a fait déjouer l’Américaine pendant plus d’une heure avant de renter dans le rang physiquement. Excellente derrière sa première balle, Pironkova, non-classée à la WTA après 3 ans sans tournois, a parfaitement alterné entre attaques de coup droit et revers slicés. Déstabilisée, Williams commettait 11 fautes dans le premier set, de quoi permettre à son opposante Bulgare de conclure (6-4) en 40 minutes. 

Une balle de break comme déclic

Surprenante, Pironkova avait un plan de jeu bien précis à son entrée sur le court Arthur Ashe. Il n’y a qu’à voir les premiers jeux, où la Bulgare trouvait constamment une longueur de balle impressionnante, en retour de service notamment, pour comprendre que la Bulgare, qui avait déjà subi 4 défaites face à Serena Williams au cours de sa carrière, avait préparé son affaire. Fidèle à son plan de jeu, Pironkova breakait d’entrée son adversaire dans la seconde manche. Mais, dans un sursaut d’orgueil, Serena Williams trouvait les ressources pour revenir, dès le jeu suivant, à hauteur de Pironkova. Puis, alors qu’aucune des deux joueuses ne parvenait à prendre l’ascendant sur l’autre, Serena Williams se procurait deux balles de break, deux balles pour mener 5 jeux à 3 et renverser le cours du match. Après un échange de 24 coups, qui laissera des traces sur les organismes, l’Américaine faisait le break. Pironkova est à terre, au sens propre comme au figuré, Williams venait de faire le plus dur. 

Touchée mentalement, et physiquement tant son déplacement semblait moins bon, Pironkova se faisait chiper son service d’entrée, au terme d’un jeu interminable qui aura duré 10 minutes, dans la troisième et dernière manche. Williams, qui enchaînait les coups gagnants, breakait une seconde fois avant de servir pour le gain du match. L’Américaine aura réussi 20 aces, un total impressionnant qui lui permet de composter son billet pour les demi-finales, un rendez-vous qu’elle n’a jamais manqué à Flushing Meadows depuis 2008 (sauf lorsqu'elle ne participait pas au tournoi).