Serena Williams Andreescu
Un mois plus tôt, Serena Williams et Bianca Andreescu s'affrontaient en finale à Toronto. | AFP

US Open : Serena Williams et Bianca Andreescu se donnent rendez-vous en finale

Publié le , modifié le

Vers un choc de générations à Flushing Meadows. Dans la nuit de jeudi à vendredi, Serena Williams et Bianca Andreescu ont gagné leur ticket pour la finale de l'US Open 2019. La première, en quête d'un 24e titre en Grand Chelem, n'a fait qu'une bouchée d'Elina Svitolina (6-3, 6-1). Ce fut plus compliqué pour la jeune canadienne, qui a dû batailler contre Belinda Bencic pendant plus de deux heures pour avoir le dernier mot (7-6, 7-5).

"C'est irréel de jouer Serena en finale. C'est un rêve qui devient réalité, c'est fou, c'est fou...". Bianca Andreescu n'en revenait pas. Quelques heures après la qualification de Serena Williams pour la finale de l'US Open , la Canadienne de 19 ans a réussi à l'imiter. Malmenée par Belinda Bencic, tout aussi novice qu'elle à ce stade de la compétition en Grand Chelem, Andreescu a su trouver les ressources pour rebondir à chaque fois qu'elle s'est sentie menacée. Notamment menée 2-5 dans le deuxième set, l'actuelle 15e joueuse mondiale s'est reprise en enchaînant cinq jeux d'affilée. Score final : 7-6, 7-5. 

Si le temps passé sur le court est conséquent (2h13), elle aura eu le mérite de ne laisser aucune manche à son adversaire. "Si on m'avait dit il y a un an que je serais cette année en finale de l'US Open, j'aurais répondu 'tu es fou", a-t-elle concédé après sa victoire, elle qui, l'an dernier était classée 208e à la WTA. Elle n'avait d'ailleurs pas passé les qualifications à Flushing Meadows. Bianca Andreescu est lancée dans un élan irrésistible depuis début août et son titre à Toronto, son troisième titre de la saison après Newport Beach en janvier et Indian Wells en mars. Le mois dernier, à Toronto justement, la jeune canadienne avait vu la reine vaciller en finale. Blessée, Serena Williams avait abandonné, en larmes, à 3-1 dans la première manche.

La reine et la prétendante

A Flushing Meadows, la confrontation aura vraiment lieu. Serena Williams a dépassé ses problèmes aux dos. En témoigne sa victoire plus que convaincante face à la 5e joueuse mondiale Elina Svitolina, battue en 1h10 de jeu seulement. L'Ukrainienne n'avait pourtant pas perdu le moindre set jusqu'à présent. Face à l'Américaine, elle est effacée des tableaux sur un âpre 6-3, 6-1. Au-delà de sa qualification pour la finale, "Serena" s'est adjugé un nouveau record sur ses terres, celui du nombre de victoires à l'US Open. Avec 101 unités au compteur, elle détrône sa compatriote Chris Evert. "Les records, je n'y pense pas. Je viens et je fais ce que je peux sur le court. Mais faire partie d'un club, quel qu'il soit, aux côtés de Chrissie c'est super !", a-t-elle relativisé.

C'est un autre record qui est dans toutes les têtes et la joueuse de bientôt 38 ans court après depuis son sacre à l'Open d'Australie 2017. Si elle surclasse Bianca Andreescu à Flushing Meadows, Serena Williams égalera le record de victoires en Grand Chelem détenu par Margaret Court (24 au total). En cas de septième sacre sur ses terres, l'Américaine ajouterait une belle ligne à une légende déjà bien copieuse.