US Open : Sans démériter, Richard Gasquet s'arrête au 2e tour après sa défaite contre Alex de Minaur

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Richard Gasquet dans le dur à l'US Open 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Richard Gasquet ne verra pas le 3e tour de l'US Open. Le Français, 51e mondial, et qui a bien résisté pendant 3h02, a été battu en quatre manches par l'Australien et 28e à l'ATP, Alex de Minaur (6-4, 6-2, 6-7[6], 7-5).

La traversée du désert se poursuit pour Richard Gasquet. Solide au 1er tour contre le vétéran Ivo Karlovic (41 ans), le Français a résisté contre Alex de Minaur, tête de série N.21 et 28e au classement ATP, mais cela n'a suffi. L'Australien, plus frais physiquement, et surtout plus régulier dans l'échange s'est donc imposé en quatre manches (6-4, 6-3, 6-7 [6], 7-5). 

De Minaur autoritaire

Pourtant, tout avait bien commencé pour le joueur tricolore avec deux balles de break dès le deuxième jeu du match. Sauf qu'Alex de Minaur, à 21 ans seulement, n'est pas du genre à se laisser intimider et à tomber dans des travers irréversibles. Pour preuve, pendant deux bonnes heures, l'Australien a semblé maîtriser les débats avec autorité. Les occasions n'avaient pourtant pas manqué pour le Biterrois qui, par moments, notamment sur son fameux revers, arrivait à mettre à mal la défense implacable d'Alex de Minaur.

Mais pour Richard Gasquet, trop friable sur son service (seulement 63% de points gagnés après son premier service), ça n'a pu fonctionner que sur des séquences courtes, trop courtes. Après une première manche disputée, il a complètement traversé la deuxième, et pendant qu'il craquait petit à petit sur le plan physique, la pépite australienne montait en puissance (6-4, 6-2).

Gasquet, le sursaut d'orgueil qui ne suffit pas

C'est donc dans la troisième manche, en vieux briscard qu'il est, que Gasquet s'est remobilisé comme jamais en débreakant à 3-3 pour commencer (sur 2 doubles fautes adverses), puis en emmenant Alex de Minaur jusqu'au jeu décisif. Après avoir admirablement sauvé trois balles de match, le Français, qui semblait avoir retrouvé du peps, a profité de sa première occasion pour s'emparer du troisième set ! Et le scénario rocambolesque d'un retour de Gasquet devenait de plus en plus probable, aussi fou que cela puisse paraître (6-4, 6-2, 6-7[6]).

Dans un sursaut d'orgueil et donnant l'impression d'être dans la "zone", le biterrois a en effet entamé la quatrième manche comme il avait terminé la dernière. De la force et de la précision dans ses frappes, De Minaur était de plus en plus dépassé, étant rapidement breaké (6-4, 6-2, 6-7, 1-2). Mais Richard Gasquet est aussi imprévisible dans ses bons comme dans ses mauvais passages.

De façon inexplicable, le Français a littéralement explosé, concédant un terrible jeu blanc sur son service au pire des moments (6-4, 6-2, 6-7, 3-3) et alors qu'il pensait filer vers le gain de ce quatrième set. Trop dur à encaisser pour le 51e mondial, alors qu'en face, la furie australienne reprenait l'ascendant tant physique que psychologique. Largement suffisant pour Alex de Minaur (6-4, 6-2, 6-7[6], 7-5) qui se qualifie au 3e tour de l'US Open où il affrontera Karen Khachanov (16e mondial). De son côté, Richard Gasquet n'a plus connu le moindre 3e tour en Grand Chelem depuis 2018... à l'US Open.

Par ailleurs, le Français Grégoire Barrère (N.93) n'a rien pu faire face à la tête de série n.10, le Russe Andrey Rublev. Le 14e mondial s'est imposé en trois sets 6-2, 6-4, 7-6[4] et affrontera Ernesto Escobedo (USA, N.185) ou Salvatore Caruso (ITA, N.100) au troisième tour.