Roger Federer
Roger Federer | AFP

US Open : Roger Federer lâche encore un set mais passe au troisième tour

Publié le , modifié le

Encore une fois bousculé, Roger Federer s’est tout de même qualifié pour le troisième tour de l’US Open ce mercredi, en venant à bout du Bosnien Damir Dzumhur en quatre sets (3-6, 6-2, 6-3, 6-4). Le Suisse, quintuple vainqueur du Grand chelem New-Yorkais, a déjà lâché deux manches en deux matches. Il affrontera le vainqueur de la rencontre entre Lucas Pouille et Daniel Evans pour une place en huitièmes.

Décidément, Roger Federer aborde cet US Open en mode diesel. Déjà bousculé par l’Indien Sumit Nagal - qui lui avait pris un et au premier tour – le Suisse s’est de nouveau compliqué la tâche ce mercredi face à Damir Dzumhur. Encore une fois en difficulté sur son service, le numéro trois mondial a débuté ce match de manière catastrophique, concédant deux breaks consécutifs. Menés 4-0 face à un adversaire qui ne lui avait jusque-là jamais pris un seul set, le finaliste de Wimbledon a tardé à réagir.

à voir aussi US Open : À qui profite l'hécatombe des têtes de série ? US Open : À qui profite l'hécatombe des têtes de série ?

Federer en réaction

Dzumhur a d’abord confirmé en empochant le gain de la première manche 6-3, avant de voir le Suisse se rebiffer, comme il l’avait fait au premier tour. Federer a retrouvé ses moyens sur sa mise en jeu, et cela s’est logiquement ressenti dans son jeu. Mené 3-1, puis 4-1, le Bosnien 99e joueur mondial a perdu petit à petit le fil du match (6-2 dans le deuxième set).

Les difficultés de Dzumhur se sont ensuite accentuées quand celui-ci a commencé à se plaindre de douleurs aux abdominaux. Bien meilleur au service mais incapable e convertir ses balles de débreak, le tombeur d’Elliot Benchetrit au premier tour a vu son adversaire s’envoler dans le troisième set, remporté 6-3 par Roger Federer.

Le recordman du nombre de titres en Grand Chelem -20) – à défaut d’être flamboyant – a suffisamment élevé son niveau de jeu pour maîtriser la fin de la partie. Dzumhur a eu le mérite de ne rien lâcher mais le nouveau break rapide du Bâlois dans le quatrième set a eu raison de ses ambitions du Bosnien. Federer passe finalement sans trop forcer au troisième tour, où il retrouvera Lucas Pouille ou Daniel Evans, qui s'affrontent plus tard dans la soirée.