Gaël Monfils est en quart de finale de l'US Open pour la troisième fois de sa carrière
Gaël Monfils est en quart de finale de l'US Open pour la troisième fois de sa carrière | MIKE FREY / BACKPAGE IMAGES Ltd / DPPI media

US Open : Monfils et Tsonga sont en quart de finale de l'US Open

Publié le , modifié le

Solide comme un roc, Gaël Monfils s'est qualifié pour les quarts de finale de l'US Open après sa victoire sèche sur Marcos Bagdhatis 6-3, 6-2, 6-3 La tête de série numéro 10 n'a toujours pas perdu le moindre set lors de cette édition 2016 et attend désormais le vainqueur du duel entre Rafael Nadal et Lucas Pouille. Jo-Wilfried Tsonga a imité son compatriote en éliminants Jack Sock en quatre manches (6-3, 6-3, 6-7, 6-2).

On l'attendait, il est présent au rendez-vous. Oui, battre Müller, Satral, Almagro puis Bagdhatis n'est pas un exploit mais Gaël Monfils a fait le boulot. Une bonne chose de faite donc. En quarts de finale, il affrontera la montagne Nadal, si tant est que l'Espagnol fasse encore peur à Monfils, ou le jeune Pouille. De quoi voir plus loin ? Oui sans doute, car devant Marcos Bagdhatis, Monfils a livré un récital, alternant la folie et le sérieux comme il le fait depuis début 2016.

Bagdhatis "offre" le premier set

Que pouvait-il arriver à Gaël Monfils sur le Grandstand en ce début de session à Flushing Meadows ? Pas grand chose. D'autant plus quand son adversaire lui offre la première manche sur un break avec quatre fautes directes (6-3 en 44 minutes). La "Monf'" se déconcentre après le break précoce en début de deuxième manche. Bagdhatis revient dans la partie mais ce n'est que temporaire, Monfils s'envole (3-1 puis 4-1 avec un double break et une énorme défense). Le deuxième set est plié en moins d'une demi-heure (6-2).

Monfils était trop fort

Et qu'importe que le début de la dernière manche soit moins limpide, Monfils parle avec l'arbitre, glisse et offre le break sur un coup droit complètement manqué. Encore une fois, Bagdhatis n'est devant qu'un moment. Le match bascule lors du jeu à 2-2 sur le service du Français. Un bras de fer qui tourne à l'avantage de celui-ci sur une nouvelle défense "monfilsienne". Le break est empoché sur le jeu suivant et l'affaire est dans le sac. En moins de deux heures, Monfils se qualifie pour le troisième quart de finale de sa carrière à New-York (après 2010 et 2014). On attend désormais de lui qu'il aille plus loin pour retrouver le dernier carré en Grand Chelem après son Roland-Garros... 2008 !

Tsonga à l'aise​

Jouer un américain sur le sol américain n'est jamais un cadeau. Et affronter Jack Sock en ce moment n'en est pas un non plus. Pourtant, Jo-Wilfried Tsonga n'a eu aucun mal à se qualifier pour les quarts de finale de l'US Open pour la troisième fois de sa carrière (après 2011 et 2015) après une victoire facile (6-3, 6-3, 6-7, 6-2). Les deux premières manches n'ont pas été très longues à basculer (1h20 en tout) mais le troisième set a été plus indécis, au point de tourner en faveur de Sock qui trouve enfin le moyen de gêner un Tsonga plus attentiste. Finalement, Tsonga plie l’affaire en quatre manches avec un ultime set survolé (6-2)

Tsonga s'offre un possible rendez-vous avec le boss du circuit mondial, Novak Djokovic, qui affrontera plus tard la surprise britannique Kyle Edmund. L'occasion de se qualifier pour sa première demi-finale en Grand Chelem depuis quasiment un an et demi (Roland-Garros 2015).