US Open : Mladenovic à toute allure

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christophe Gaudot
Jacques Brunel
Jacques Brunel va annoncer sa liste pour les tests de novembre | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Une heure, c'est le temps qu'il a fallu à Kristina Mladenovic pour se qualifier pour le deuxième tour de l'US Open. La Française, au-delà du top 50 à la WTA, n'a laissé aucune chance à la 76e joueuse mondiale, Tamara Zidansek sèchement battue 6-0, 6-3. Pauline Parmentier et Harmony Tan n'ont pas passé le premier tour.

Très vite fait, très bien fait. En difficulté depuis le début de saison, et pour cause elle a glissé des portes du top 10 à la WTA à la 53e place mondiale, la Française de 25 ans a connu une entrée en lice quasiment parfaite dans le dernier Grand Chelem de la saison. Opposée à la modeste Slovène, Tamara Zidansek, Mladenovic a fait le boulot avec une victoire 6-0, 6-3 et surtout une heure seulement passée sur le court. "Je suis satisfaite de mon niveau. Je me sens bien sur le court, surtout sur le plan physique alors que c'était une journée avec des conditions extrêmement difficiles. Mais j'étais bien dans les jambes et explosive pour exécuter mon plan de jeu", s'est félicitée la Nordiste de 25 ans.

Mladenovic, qui arrivait à l'US Open avec un bilan négatif de deux victoires pour quatre défaites pendant la tournée préparatoire à l'US Open, affrontera une tête de série au deuxième tour, à savoir Carla Suarez Navarro (n°30), tombeuse de la qualifiée américaine Nicole Gibbs en trois sets 5-7, 6-3, 6-4. L'Espagnol mène 2-1 dans les confrontations directes mais la Nordiste a remporté leur dernier duel, en 2017 à Stuttgart.

Parmentier et Tan à la trappe

Pauline Parmentier, 71e mondiale, s'est elle inclinée face à l'Américaine Madison Keys, 14e mondiale et finaliste sortante, en deux sets 6-4, 6-4, mardi à New York. La Nordiste de 32 ans a sauvé cinq balles de match à 5-4, mais a fini par rendre les armes en un peu plus d'une heure et trente minutes. Même sanction pour Harmony Tan, éliminée par Eugénie Bouchard, retombée au 137e rang, en deux sets 6-3, 6-1.