Maria Sharapova
La Russe, ancienne N.1 mondiale, Maria Sharapova, très éprouvée | AFP - GETTY IMAGES

US Open - Maria Sharapova craque contre Sevastova en 8e de finale

Publié le , modifié le

Pour son retour dans un tournoi du Grand Chelem après sa suspension et sa non-invitation à Roland-Garros comme à Wimbledon, Maria Sharapova a été battue en 8e de finale de l'US Open. Opposée à la Lettone Anastasija Sevastova (17e mondiale), l'ancienne N.1 mondiale a fini par craquer physiquement pour s'incliner 5-7, 6-4, 6-2. Sevastova affrontera l'Américaine Sloane Stephens, tombeuse de Georges (N.30) 6-3, 3-6, 6-1. La Tchèque Petra Kvitova a fait tomber la favorite et N.3 mondiale, l'Espagnole Garbine Muguruza 7-6 (7/3), 6-3. Et Venus Williams est toujours là.

Trois matches en plus de 2h de jeu, c'était un peu trop pour Maria Sharapova. L'ancienne pestiférée du circuit, invitée pour la première fois par des organisateurs d'un tournoi du Grand Chelem suite à sa suspension pour dopage, n'avait plus la fraîcheur pour recoller une nouvelle fois à son adversaire. Après avoir sorti la tête de série N.2, Halep, dès le 1er tour, puis la 59e mondiale Babos, et enfin l'invitée comme elle Kenin (139e mondiale), l'ancienne lauréate de l'US Open (en 2006) a subi la loi de Anastasija Sevastova. La tête de série N.16 a souffert, a dû serrer les dents, garder la tête froide (pas toujours) pour résister à l'envie permanente de son adversaire de l'agresser.

Après le 1er set remporté 7-5 après avoir mené 4-1 et dû s'employer pour refaire le break à (5-5), Maria Sharapova espérait avoir fait le plus dur. D'autant plus qu'elle faisait le break d'entrée dans le 2e set (1-0). Mais elle perdait aussitôt son avantage (1-1). Et le match basculait doucement dans cette 2e manche, avec trois jeux alignés par la Lettone (3-1), qui remettait ensuite les compteurs à zéro en égalisant à un set partout (6-4). Au début du 3e set, la Russe était à l'agonie. Trois jeux perdus consécutivement en inscrivant qu'un seul petit point, son horizon s'obscurcissait. Elle faisait appel au médecin, ce qui lui redonnait un peu d'allant pour revenir à (3-2). Mais des fautes, souvent en raison d'une précipitation et d'un manque d'ajustement, et surtout la tactique de Sevastova qui l'obligeait à couvrir beaucoup de terrain, ont eu raison de sa volonté. Les amorties et lobs ont fait beaucoup de mal à celle qui est actuellement 146e mondiale, qui a commis 51 fautes directes pour 42 points gagnants.

Avec un seul tournoi disputé (Stanford en juillet) depuis le tournoi sur terre-battue à Rome en mai, qui était son 3e depuis son retour, Maria Sharapova a clairement manqué de condition physique pour aller plus loin. Ce n'est pas illogique.

Williams en habituée

Pour la deuxième année consécutive, Sevastova, 17e mondiale, participera aux quarts de finale de l'US Open où elle sera opposée à la revenante Sloane Stephens, venue à bout de l'Allemande Julia Görges 6-3, 3-6, 6-1. L'Américaine, privée de compétition pendant onze mois à cause d'une blessure à un pied, avait fait son retour à Wimbledon en toute discrétion en juillet (élimination au 1er tour), ce qui ne l'a pas empêchée de réussir le meilleur US Open de sa carrière. Sa compatriote Venus Williams est, elle, habituée à se retrouver à ce stade de la compétition: elle a dominé l'Espagnole Carla Suarez Navarro (6-3, 3-6, 6-1) et disputera son 39e quart de finale en Grand Chelem. Mais l'aînée des soeurs Williams, sacrée deux fois à Flushing Meadow (2000, 2001), aura fort à faire pour atteindre le dernier carré.

Kvitova la miraculée

Revenue elle d'une grave blessure à la main gauche reçue en se protégeant d'un cambrioleur à son domicile en décembre, la Tchèque Petra Kvitova a créé la sensation en dominant l'Espagnole Garbine Muguruza 7-6 (7/3), 6-3. "Cette victoire est quelque chose d'énorme pour moi, c'est incroyable, ce que j'ai vécu les derniers mois est difficile à décrire, je ne savais pas si je pourrais revenir et il y a au bout ce happy end", a expliqué Kvitova, qui avait été opérée pendant quatre heures pour soigner sa blessure aux tendons de la main gauche. Elle avait déjà atteint les quarts de finale de l'US Open, en 2014, mais le contexte est différent: "J'apprécie plus encore ce que je vis maintenant, après ce qu'il s'est passé, j'ai travaillé dur pour en arriver là", a-t-elle expliqué.

Les résultats

Venus Williams (USA/N.9) bat Carla Suárez (ESP) 6-3, 3-6, 6-1
Petra Kvitová (CZE/N.13) bat Garbiñe Muguruza (ESP/N.3) 7-6 (7/3), 6-3
Sloane Stephens (USA) bat Julia Görges (GER/N.30) 6-3, 3-6, 6-1
Anastasija Sevastova (LAT/N.16) bat Maria Sharapova (RUS) 5-7, 6-4, 6-2

 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze