Lucas Pouille
Lucas Pouille | AFP

US Open : Lucas Pouille, Jérémy Chardy et Grégoire Barrère qualifiés pour le deuxième tour

Publié le , modifié le

Deux éclaircies dans le ciel bleu. Aux éliminations successives des Français Herbert, Mannarino, Moutet ou encore Garcia ont suivi dans la nuit de lundi à mardi à l'US Open les qualifications de Lucas Pouille et de Jérémy Chardy. Le premier a battu l'Allemand Philipp Kohlschreiber tandis que le second a réalisé un joli coup en dominant le Polonais Hubert Hurkacz, 35e joueur mondial.

• Pouille dans la douleur 

Lucas Pouille a eu besoin de quasiment trois heures de jeu pour se défaire de Philipp Kohlschreiber, 72e joueur mondial, mais sera bien au rendez-vous du deuxième tour à Flushing Meadows. Vainqueur de l'Allemand en quatre sets 6-3, 4-6, 6-4, 6-4 et 2h44 de jeu, le protégé d'Amélie Mauresmo a globalement dominé la rencontre mais a tout de même laisser le gain du second set à son adversaire. Il affrontera au prochain tour le Britannique Daniel Evans (58e), tombeur d'Adrian Mannarino un peu plus tôt dans la nuit. 

"C'était pas un premier tour évident. Je suis content de m'en sortir en 4 sets", a confié Pouille, premier Français qualifié dans le tableau messieurs de l'US Open 2019. "Je me sens bien physiquement, j'ai de bonnes sensations, donc j'espère faire un bon tournoi", a-t-il ajouté. Cette victoire fait du bien au natif de Grande-Synthe, d'autant que Lucas Pouille reste sur une saison plutôt difficile après atteint les demi-finales en Australie en janvier. 

• Le gros coup de Chardy

Jérémy Chardy, 74e mondial, s'est lui qualifié pour le 2e tour en battant difficilement le Polonais Hubert Hurkacz (3-6, 6-3, 6-7 (6/8), 6-1, 6-4), vainqueur du tournoi de préparation de Winston Salem la semaine dernière.  "J'ai fait un très bon match du début à la fin. C'était un beau combat. Au 5e on était et l'un et l'autre fatigués", a commenté Chardy qui souffre toujours d'un pied. "J'étais très content déjà d'être sur le court parce que il n'y a pas beaucoup de jours, je ne savais pas encore si j'allais pouvoir jouer", a-t-il relevé à ce sujet.

"J'ai joué à Winston Salem parce que je voulais faire des matchs avant l'US Open: j'ai fait un match puis le lendemain j'avais mal et je me suis retiré. Je voulais être en forme pour l'US Open", a-t-il continuer. Au prochain tour, le Palois de 32 ans aura fort à faire puisqu'il affrontera le lauréat suisse de l'édition 2016 Stan Wawrinka, 24e mondial, tombeur facile de l'Italien Sinner. 

Jérémy Chardy
Jérémy Chardy © AFP

• Première pour Barrère

Troisième tricolore qualifié, Grégoire Barrère, 109e joueur mondial et issu des qualifications, s'est offert pour la première fois une place au 2e tour de l'US Open en arrachant la victoire face au Britannique Cameron Norrie, 62e joueur à l'ATP ( 7-6 (7/4), 6-4, 4-6, 6-7 (5/7), 7-6 (7/2)).  Le Français de 25 ans sera opposé au prochain tour au Belge David Goffin (15e) qui a battu un autre Français lundi, Corentin Moutet. 

"C'est clair que ça aurait pu être plus facile mais je prends, peu importe la manière. A la limite j'ai envie de dire que je vais encore plus savourer cette victoire comme ça, après ce combat", a-t-il confié à l'issue d'un duel de 4h01. "Quand j'ai vu que j'avais passé les 4 heures j'étais très content de moi", a-t-il même avoué. La victoire a été très compliquée à décrocher pour Barrère qui a laissé passer deux balles de match dans le 4e set.
 

francetv sport francetvsport