Rafael Nadal remonté joie US Open 2019
Daniil Medvedev est prévenu : Rafael Nadal arrive remonté comme jamais en finale de l'US Open ! | Don EMMERT / AFP

US Open : Les cinq chiffres de Rafael Nadal qui pourraient faire peur à Daniil Medvedev

Publié le , modifié le

Ce soir, à partir de 22h00, Daniil Medvedev, cinquième joueur mondial, tentera de faire tomber Rafael Nadal en finale de l'US Open. L'Espagnol, en quête d'un 19e titre en Grand Chelem semble être dans une très grande forme physique et psychologique . Pour preuve, nous avons retenu cinq chiffres en faveur du numéro deux mondial et qui peuvent faire peur au prodige russe de 23 ans...

►1 

C'est tout simplement le nombre de set lâché par Rafael Nadal, presque auteur d'un sans faute jusqu'à cette finale. S'il a parfois dû s'employer pour venir à bout de ses adversaires - notamment Diego Schwartzman (6-4, 7-5, 6-2 en 2h47) et Marin Cilic (6-3, 3-6, 6-1, 6-2) - l'Espagnol fait preuve d'une extrême sérénité, associée à une solidité, tout proche qu'on lui connaît à Roland-Garros où il avait d'ailleurs concédé, lors de l'édition précédente, deux manches, contre Dominic Thiem en finale, et David Goffin au 3e Tour. Quand il arrive lancé à vive allure de la sorte, le Majorquin n'est pas du genre à se louper. De son côté, Daniil Medvedev a remporté quatre de ses six rencontres en quatre sets.

►5

C'est la cinquième finale à l'US Open pour Rafael Nadal. Sur les quatre précédentes, l'Espagnol reste sur un taux de victoire de 75%, ayant été titré à trois reprises à New York (2017, 2013 & 2010). Les deux dernières fois, il avait également remporté Roland-Garros la même année sans s'imposer en Australie ou à Wimbledon. Enfin, "l'Ogre de l'Ocre" est devenu le deuxième joueur dans l'histoire de l'ère Open à atteindre au moins cinq fois la finale des quatre tournois du Grand Chelem. Le premier n'est autre que le Maestro suisse, Roger Federer.

►6

C'est le nombre breaks concédés par le Majorquin depuis le début du tournoi. Mais alors, qu'est-ce que cela représente ? Pour faire simple, et y voir plus clair, il est dans ses moyennes... de Roland-Garros ! Cette année, Porte d'Auteuil, il avait concédé 7 breaks avant d'affronter Dominic Thiem en finale. Mais avec un match de plus que durant cette quinzaine américaine. C'est dire à quel point "Rafa" joue un de ses meilleurs tennis à Flushing Meadows cette année. D'autant plus que seuls Diego Schwartzman (4) et Marin Cilic (2) ont réussi à lui prendre son service. En demi-finales, l'Italien n'a jamais eu la moindre occasion de remporter sa mise en jeu. Enfin, à titre de comparaison, Medvedev a concédé 21 breaks depuis l'entame de l'US Open...

►12h18

C'est le temps passé sur les courts new yorkais par Rafael Nadal. Le numéro deux mondial a notamment bénéficié du forfait de Thanasi Kokkinakis au deuxième tour. Et l'Espagnol n'a jamais dépassé les trois heures de jeu, ayant atteint les 2h50  contre Marin Cilic en huitièmes de finale. Il aura donc un vrai avantage en terme de fraîcheur physique puisqu'en face, Daniil Medvedev a passé bien plus de temps sur les courts. 15h12 très exactement. Soit près de trois heures de plus que Nadal. Autrement dit, un "gros" match sépare le Russe du triple vainqueur de l'US Open.

►6-3, 6-0

C'est le score final de la dernière et unique confrontation entre Rafael Nadal et Daniil Medvedev. En seulement 1h10 de jeu, celui qui vise son 19e titre en Grand Chelem avait littéralement laminé le jeune prodige russe lors de la finale du Masters 1000 de Montréal. C'était le 11 août dernier et cela représente la dernière "grosse" défaite sur dur pour le numéro cinq mondial, submergé dans tous les compartiments du jeu. Un match à sens unique : sur son service, Nadal avait remporté 91% des points. Medvedev, sur le sien, en avait gagnés 39%... Autant dire que la marche s'annonce haute, très haute pour le nouveau crack du tennis mondial.

à voir aussi US Open : Rafael Nadal ou l'homme en forme Daniil Medvedev, il n'en restera qu'un US Open : Rafael Nadal ou l'homme en forme Daniil Medvedev, il n'en restera qu'un