US Open : Jennifer Brady qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Brady
L'Américaine Jennifer Brady, 41e au classement WTA | AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

À l'issue d'une rencontre maîtrisée, l'Américaine Jennifer Brady, tête de série N.28, a battu la Kazakhe Yulia Putintseva (N.23) en deux sets (6-3, 6-2). Grâce à cette victoire, elle devient la première joueuse qualifiée pour le dernier carré, et disputera une demi-finale de Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.

Soir de premières à l'US Open. Alors qu'elle disputait son premier quart de finale à Flushing Meadows, comme Yulia PutintsevaJennifer Brady s'est qualifiée pour sa première demi-finale du Grand Chelem, en deux sets (6-3, 6-2). L'Américaine a en effet battu la Kazakhe pour la première fois en trois rencontres.

Brady, 41e au classement WTA, a impressionné dès le début de match. Rapidement devant grâce à un double break (4-0), elle a dominé les premiers échanges sur le court Arthur Ashe. Et malgré un sursaut de Putintseva (35e), qui lui a pris un jeu de service (4-2), elle a conclu la première manche en un peu plus d'une demi-heure (6-3). Même si elle a été plus maladroite dans le premier set (11 fautes directes contre 5), Brady a pu s'appuyer sur son bon service (4 aces) et ses coups gagnants (11 contre 5), distillés au cours d'échanges de plus en plus équilibrés entre les deux joueuses de 25 ans.

Une belle année 2020 pour Brady

L'Américaine a débuté la deuxième manche comme la première, avec de l'entrain. Suffisamment pour breaker d'entrée son adversaire (1-0), dont elle a pris le service une deuxième fois (3-2) alors que celle-ci était revenue à son contact (2-2). Elle a ensuite déroulé, sans être inquiétée, jusqu'à la fin de la deuxième manche (6-2). Depuis le début de la 133e édition de l'US Open, Brady a donc gagné tous ses matches en deux sets.

66e joueuse mondiale il y a un an, Jennifer Brady vit une belle année 2020, malgré une élimination au 1er tour tournoi de Cincinnati, joué à New York. Elle n'a connu la défaite qu'à six reprises en vingt et une rencontres (15 victoires) et a été titrée à Lexington, mi-août. Avant cela, ses meilleures performances en Grand Chelem étaient deux 8es de finales en 2017, à l'Open d'Australie et puis à l'US Open. Elle n'a pourtant pas été très démonstrative, après sa qualification.

Osaka ou Rogers en demi-finale

En demie, elle jouera la gagnante du match entre la tenante du titre, la Japonaise Naomi Osaka (N.4), et l’Américaine Shelby Rogers, 93e au classement WTA.