US Open : Humbert, Simon et Chardy sont éliminés

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Jérémy Chardy US Open 2018

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les trois Français en lice dans la nuit de mercredi à jeudi ont été éliminés au second tour de l'US Open 2018, n'ayant pas réussi à créer la surprise. Ugo Humbert, 20 ans et une petite victoire en majeur à son actif, est sorti avec les honneurs face à Stan Wawrinka en quatre sets. De leur côté, Gilles Simon et Jérémy Chardy n'ont pas réussi à exister contre, respectivement, Milos Raonic et Kevin Anderson.

Ugo Humbert sort avec les honneurs

L'accolade à l'issue du match en dit long sur le combat que Wawrinka a dû mener pour accéder au 3e tour (3h20). Pour une première face à un adversaire de ce calibre, Ugo Humbert n'a pas raté son rendez-vous et a offert de belles promesses. Issu des qualifications après un été flamboyant sur les tournois Futures et Challengers (23 victoires en 26 matches), le gaucher lorrain a fait étalage d'un bagage technique très intéressant au point de prendre un set au Suisse et de la bousculer en de nombreuses occasions.

"Stan" a failli en casser sa raquette dans la deuxième manche avant de resserrer les boulons. "C'était un match compliqué, a reconnu Wawrinka. Il a été très agressif. Ça a été une grosse bataille et je suis content de m'en être sorti." Plus consistant dans les moments chauds et derrière sa première balle, il a fini par prendre la mesure de son jeune adversaire sous une chaleur une nouvelle fois accablante.

"Je dois travailler encore plus, a expliqué Humbert. C'est un match encourageant pour la suite. Je pense que j'ai les capacités pour faire beaucoup mieux. Ça donne envie de retourner au travail. On garde l'objectif d'entrer dans le top 100. Je vais jouer à Cassis, Istanbul et peut-être Metz, si j'ai une wild-card..." Nul doute que Julien Boutter, le patron du tournoi messin, aura entendu l'appel du pied de l'enfant du pays...

Simon et Chardy ne créent pas l'exploit

Au prochain tour, Wawrinka retrouvera lui Milos Raonic qui n'a laissé aucune chance à Gilles Simon. Trop solide pour le 40e mondial, le Canadien a fait parler la poudre sur sa mise en jeu en réussissant 17 aces et en remportant 82% des points derrière sa première balle. Le Canadien s'impose en 2h06 et trois petits sets (6-3, 6-4, 6-4).

Plus tard dans la nuit, Jérémy Chardy n'a pas réussi à sauver le bilan français de cette 3e journée. Le Palois est tombé sur un Sud-Africain tout simplement plus fort que lui. Kevin Anderson (N.5) n'en a fait qu'une bouchée dans une bataille qui n'a pas excédé les 2 heures (6-2, 6-4, 6-4).

France tv sport francetvsport