Cori Gauff (Citi Open)
Cori Gauff au Citi Open de Washington en juillet. | Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

US Open : Gauff, Parry, Hoang… ces jeunes à suivre à Flushing-Meadows

Publié le , modifié le

L'US Open s'ouvre lundi 26 août à New York (Etats-Unis). Sur le dur de Flushing-Meadows, plusieurs (très) jeunes joueurs sont en lice dans le tableau principal. Présentation.

Ce n’est pas le dernier grand rendez-vous de la saison de tennis, mais c’est l’ultime Grand Chelem qui débute, ce lundi 26 août à New York (Etats-Unis). Et dans le tableau principal de la 136e édition de l’US Open, quelques (très) jeunes noms du tennis mondial, possibles futures stars du circuit dans les années à venir. Ils ont entre 15 et 18 ans et beaucoup portent des espoirs en eux. Tour d’horizon.

• Cori Gauff

Parmi les jeunes, c’est forcément celle qui attirera la plupart des regards. A tout juste 15 ans, Cori Gauff s’est déjà fait une notoriété sur le circuit WTA. Ses faits d’armes sont tout récents, mais ô combien impressionnants. Alors qu’elle avait terminé la saison 2018 à la 2e place du classement mondial junior, l'Américaine a remporté son premier match chez les « grands » le 21 mars dernier, au Masters 1000 de Miami.

à voir aussi Washington : Premier titre WTA en double pour Cori Gauff Washington : Premier titre WTA en double pour Cori Gauff

Après avoir échoué à se qualifier pour Roland-Garros, elle est parvenue à intégrer le tableau final de Wimbledon en s’offrant notamment deux têtes de séries chez les jeunes… avant de passer trois tours sur le gazon de Londres. Elle a notamment écarté Venus Williams au premier tour. C’est finalement Simona Halep qui mit fin à son beau parcours. Sacrée en double au Citi Open de Washington, la native d’Atlanta devrait avoir les caméras projetées sur elle pour son entrée en lice face à Anastasia Potapova.

• Diane Parry

C’est l’autre star montante du circuit féminin. A l’image de Cori Gauff à Wimbledon, Diane Parry s’est, elle, illustrée sur l’ocre de Roland-Garros. Bénéficiaire d’une wild-card, la Française s’était hissée jusqu’au 2e tour après avoir écarté Vera Lapko. Dans le même temps, celle qui réside à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) avait atteint le 3e tour du tournoi double aux côtés de Fiona Ferro. A Flushing-Meadows, la Tricolore de tout juste 16 ans pourrait confirmer ses débuts prometteurs en WTA. Elle défiera Kristyna Pliskova au 1er tour de l’US Open.

à voir aussi Roland-Garros 2019 : dur retour sur terre pour Diane Parry Roland-Garros 2019 : dur retour sur terre pour Diane Parry

• Jannik Sinner

C’est un défi immense qui attend Jannik Sinner. A 18 ans, il va être opposé à l’une des têtes d’affiches du circuit : Stanislas Wawrinka. Un match qui n’aura rien d’une sinécure pour l’Italien qui s’est extirpé des qualifications, décrochant pour la première fois sa place dans le tableau final d’un Grand Chelem. Un baptême du feu en prévision, donc, après avoir remporté notamment deux Challengers (Bergame et Lexington) cette saison. Si le voir poursuivre sa route sur le dur new-yorkais apparaît comme compliqué, le 137e mondial pourrait toutefois rapidement revenir sur le devant de la scène.

• Zachary Svajda

Il est à peine plus âgé que Cori Gauff. Mais lui aussi a bénéficié d’une wild-card de la part de la Fédération américaine de tennis. Du haut de ses 16 ans, Zachary Svajda aurait dû affronter un des gros serveurs du plateau : Kevin Anderson. Mais le Sud-Africain a déclaré forfait, blessé à un genou. Conséquence, l’Américain sera opposé à Paolo Lorenzi au 1er tour. Un choc des générations alors qu’à 27 ans, l’Italien dispute sa 16e saison ATP. Ce dernier avait échoué à intégrer le tableau principal, s’inclinant au dernier tour des qualifications. Et si Svajda profitait d’une meilleure forme physique pour poursuivre son rêve américain ?

• Antoine Hoang

Il est certes plus âgé que les autres. Mais côté Français, il pourrait lui aussi créer la surprise. A 23 ans, Antoine Hoang a bénéficié d’une invitation des organisateurs pour faire ses grands débuts à l’US Open. Il faut dire que le natif de Hyères (Var) a marqué les esprits en mai dernier à Roland-Garros, lui qui a poursuivi son parcours jusqu’au 3e tour, s’offrant Damir Džumhur et Fernando Verdasco, avant de tomber face à Gaël Monfils. Opposé à Leonardo Mayer, il pourrait retrouver Nick Kyrgios au 2e tour.

Maxime Gil gil_maxime_34