Richard Gasquet

US Open : Faciles, Gasquet et Pouille au 2e tour, Benneteau repousse la retraite

Publié le , modifié le

Quatrième Français à entrer en lice à Flushing Meadows, Richard Gasquet n'a pas traîné. Le Biterrois s'est imposé en peine deux heures de jeu (1h42) face au Japonais Yuichi Sugita (6-3, 6-1, 6-3). Scénario quasi similaire pour Lucas Pouille qui s'est défait du 125e mondial Iannick Maden (7-6, 6-2, 7-5). Pour son dernier tournoi en carrière, Julien Benneteau a fait "du Benneteau" en renversant Cecchinato (N.22), révélation du dernier Roland-Garros, 2-6, 7-6 (7/5), 6-3, 6-4. La retraite est remise à plus tard pour lui. Intégré de justesse au tableau en tant que lucky-loser juste avant le match, Nicolas Mahut a prolongé l'aventure en battant son compatriote Moutet 6-2, 7-5, 5-7, 6-4.

Richard Gasquet rompt une mauvaise spirale à l'US Open. Le Français avait été éliminé au premier tour lors des deux dernières éditions. Cette fois, il n'a pas flanché et s'est imposé contre Sugita en 1h42 de jeu, ne concédant que 7 jeux en trois sets. Il affrontera Laslo Djere, qui a bénéficié de l'abandon de Leonardo Mayer alors qu'il était mené 2 sets à 1 et 2-1 au 4e set.

Son compatriote et numéro un Français Lucas Pouille a connu une journée relativement calme. Un peu crispé en début de rencontre, le fait de mener deux sets à rien a, semble t-il, libéré le Nordiste qui s'est mis à jouer de façon plus relâchée. Il a serré le jeu dans le troisième set pour écarter Yannick Maden (7-6, 6-2, 7-5).

Benneteau et Mahut jouent les prolongations

Julien Benneteau est entré sur le court en sachant que ce serait peut-être le dernier match de sa carrière. Face à lui, Marco Cecchinato, tête de série N.22 et révélation du dernier Roland-Garros avec sa demi-finale et notamment sa victoire au forceps sur Djokovic. Le Transalpin a pris le meilleur départ en concassant le Français (6-2) dans le 1er set. Mais comme à son habitude, le guerrier de Bourg-en-Bresse n'a pas lâché. Un jeu décisif arraché dans le 2e set, avec une violente casse de raquette de son adversaire pour passer ses nerfs, et le 40e mondial est parti vers une qualification difficile, mais pleine de bonheur. Julien Benneteau n'est pas retraité. Il affrontera le grand Allemand Struff (58e à l'ATP) au prochain tour.

Nicolas Mahut ne pensait pas connaître son 50e tableau final en Grand Chelem à New York cette année. Eliminé au dernier tour des qualifications, il ne faisait pas partie des tout premiers repêchés. Mais avec l'intense chaleur et en fin de saison, les portes se sont ouvertes au dernier moment. Le Tchèque Vesely a déclaré forfait, et le Français a été intégré au tableau, face à son compatriote Corentin Moutet. Il en a profité pour remporter une victoire au bout des crampes pour les deux joueurs. Alors qu'il menait 5-1 dans le 3e set, il a connu une terrible défaillance, comme beaucoup d'autres aujourd'hui. Six jeux encaissés, la perte du 3e set n'ont pas eu raison de lui. Au courage, il a fini par s'imposer. Il jouera Alexander Zverev (N.4) au 2e tour.

US Open