US Open 2018 Nick Kyrgios
L'Australien Nick Kyrgios | AFP - Steven Ryan

US Open : Encouragé par l'arbitre, Kyrgios renverse Herbert

Publié le , modifié le

L'Australien Nick Kyrgios (30e), mal engagé avant d'être... encouragé par l'arbitre, a retourné la situation contre le Français Pierre-Hugues Herbert (75e) pour se qualifier pour le troisième tour de l'US Open en quatre sets (4-6, 7-6 (8/6), 6-3, 6-0), jeudi à New York.

La rencontre a été marquée par une scène inédite: en plein match, l'arbitre suédois Mohamed Lahyani est intervenu pour encourager l'Australien, en perdition et connu pour ses coups de sang, à se reprendre. Mené d'un set et d'un break (6-4, 5-2) sur le court N.17, Kyrgios montrait des signes de frustration évidents, se déplaçant à peine et commettant des fautes grossières.

L'arbitre a alors profité d'un changement de côté pour descendre de sa chaise et s'adresser, en tête à tête, à l'Australien de 23 ans, assis sur sa chaise l'air dépité, les bras derrière la tête et mordant dans sa serviette. "Je veux t'aider. Je vois tes matches et tu es quelqu'un de formidable pour ce sport. Ce n'est pas toi, je le sais", a-t-on pu entendre dire Lahyani. 

Federer et Djokovic prennent position

Après cette intervention plus qu'inhabituelle, Kyrgios a débreaké Herbert et fini par remporter le second set au jeu décisif (8 points à 6). Puis il a empoché les deux manches suivantes. "Ca n'a pas eu d'effet du tout. Pas du tout", a affirmé l'Australien en conférence de presse, expliquant avoir déjà connu des situations comparables, dans lesquelles des arbitres l'invitaient à ne pas laisser filer le match. "Ca ne m'a pas aidé du tout, a-t-il insisté. Il ne m'a pas coaché du tout, c'est ridicule."

Pierre-Hugues Herbert a reçu le soutien de Roger Federer, qui affrontera justement Nick Kyrgios au prochain tour. "Ce n'est pas le rôle d'un arbitre de descendre de sa chaise. En tant qu'arbitre, vous prenez des décisions depuis votre chaise, que ça vous plaise ou non. Mais vous ne descendez pas parler comme ça", a déclaré le Suisse pour qui la scène a "duré trop longtemps".

De son côté, Novak Djokovic préfère utiliser l'extincteur : "Connaissant Mohamed, je ne pense vraiment pas qu'il ait voulu faire cela pour une autre raison que celle de vraiment essayer d'aider Nick à comprendre que s'il continuait comme ça, il risquait d'être averti, ou de recevoir une amende ou une sanction", a estimé le Serbe.

Quoi qu'il en soit, les faits de match de cet US Open 2018 auront collé à la peau des Français. Outre Herbert, Alizé Cornet avait reçu un avertissement de la part d'un arbitre après avoir remis son haut à l'endroit sur le court. Puis le tournoi s'était excusé après l'élimination de la Française.

AFP