Richard Gasquet a touché ses limites
Richard Gasquet. | EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP

US Open : Djokovic et Sousa torpillent les espoirs français

Publié le

C'est fini pour les joueurs (et joueuses) français à New York. Après Garcia hier soir, exit les Pouille et Gasquet au 3e tour du simple masculin. Les regrets sont pour le Nordistes qui a chuté face au Portugais Joao Sousa en quatre sets. Gasquet n'a lui rien pu faire contre Novak Djokovic. Pour la première fois depuis 1980, aucun français n'aura atteint un quart de finale en Grand Chelem cette saison.

. Pouille coince encore

Les tournois du Grand Chelem se suivent et se ressemblent pour Pouille (17e) en 2018. Comme à l'Open d'Australie (1er tour), à Roland-Garros (3e tour) et à Wimbledon (2e tour), le N.1 français a pris la porte avant la deuxième semaine, contre un adversaire moins bien classé, en l'occurence le Portugais Joao Sousa (68e). "Une défaite qui fait mal", a-t-il lâché. Depuis ses deux quarts de finale atteints coup sur coup à l'été 2016, à Londres et New York, Pouille n'a rallié qu'une fois les huitièmes de finale en tournoi majeur, à Flushing Meadows il y a un an. Samedi, le Nordiste de 24 ans s'est bien procuré une balle d'égalisation à deux manches partout, sur son service, mais en vain. Il s'est incliné 7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (7/4), 7-6 (7/5) après plus de 3h30 min de combat.  A court de confiance après six mois moroses, Pouille en aurait bien eu besoin dans les moments cruciaux.

. Gasquet impuissant contre Djokovic

Sous les lumières du court Arthur-Ashe, Gasquet (25e) n'a pas pu faire grand-chose face au show Novak Djokovic. Le Serbe de 31 ans, qui tutoie de nouveau les sommets depuis son sacre de la renaissance à Wimbledon mi-juillet, s'est imposé 6-2, 6-3, 6-3 en à peine plus de deux heures. L'ex-N.1 mondial, opposé à Sousa pour une place en quarts de finale, a étincelé en particulier dans le premier set en signant seize coups gagnants pour seulement cinq fautes directes. "Djoko", qui avait lâché une manche dans chacun de ses deux premiers matches, a brutalement fait monter le curseur face au N.2 français. "C'est le niveau ultime, a résumé Gasquet. La balle voyage à droite, à gauche, très vite. Elle est au millimètre à chaque fois. Elle est longue, elle est rapide." "C'est sans aucun doute mon meilleur match de la semaine, et une de mes meilleures performances de la saison sur dur. J'ai joué à un très haut niveau dès le premier point", a abondé Djokovic.

avec AFP

France tv sport francetvsport

US Open