Rafael Nadal joie rage US Open 2019
Rafael Nadal peut exulter, il est qualifié pour les demi-finales de l'US Open. | ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

US Open : Dans la douleur, Rafael Nadal dispose de Diego Schwartzman et file en demi-finales

Publié le , modifié le

Rafael Nadal, numéro deux mondial, s'est qualifié mercredi, non sans mal, pour les demi-finales de l'US Open en battant l'Argentin Diego Schwartzman (21e) 6-4, 7-5, 6-2 en 2h47. Pour une place en finale, il affrontera la sensation du tournoi new-yorkais, l'Italien Matteo Berrettini (25e). Chez les dames, la prodige canadienne de 19 ans, Bianca Andreescu (15e), a rejoint la Suissesse Belinda Bencic (12e) dans le dernier carré.

"J'ai gagné en trois sets, mais c'était difficile. J'ai perdu deux fois mes deux breaks d'avance dans les deux premiers sets", a souligné l'Espagnol de 33 ans qui rejoint le dernier carré de Flushing Meadows pour la 8e fois. Rafael Nadal est le seul du Big 3 qu'il forme avec Novak Djokovic et Roger Federer à atteindre ce stade du tournoi cette année. "J'ai fait des erreurs, mais lui il a bien joué", a-t-il ajouté au sujet de Diego Schwartzman. Au total, Nadal a en effet commis 39 erreurs, dont 27 sur son coup droit. Presque une hérésie pour l'homme aux 18 titres en Grand Chelem et preuve, malgré le gain du match en trois manches sèches, qu'il a souvent lutté face à l'Argentin, toujours aussi coriace.

Des douleurs aux avant-bras

"Je suis content d'avoir continué à jouer point après point et je suis en demi-finales, c'est très important pour moi", a-t-il expliqué, alors qu'il a montré des signes de douleurs aux deux avant-bras dans le dernier set. "Physiquement, je vais bien. Ca a été un peu difficile au début du 3e set, mais dans les deux derniers jeux c'est redevenu très bien", a-t-il assuré. Nadal affrontera l'Italien Matteo Berrettini (25e) pour une place en finale de ce tournoi qu'il a remporté à trois reprises. "C'est un joueur qui fait des gros progrès chaque semaine, donc ce sera difficile, mais un match comme ce soir me donne confiance", a conclu l'Espagnol.

Andreescu, première demie-finale... à 19 ans

La Canadienne Bianca Andreescu, 15e mondiale, s'est qualifiée mercredi à l'US Open pour sa première demi-finale de Grand Chelem en éliminant la Belge Elise Mertens (26e) 3-6, 6-2, 6-3. La prodige de 19 ans affrontera jeudi la Suissesse Belinda Bencic (12e) pour une place en finale. "C'est dingue... Il y a un an, j'étais en qualifications... je n'ai pas de mots, il faut qu'on me pince !", a déclaré la joueuse qui, l'an dernier alors qu'elle était classée 208e à la WTA, n'avait pas passé les qualifications à Flushing Meadows.

Elle a explosé cette année avec des titres à Indian Wells et Toronto, où elle a profité de l'abandon de Serena Williams en finale. En Australie en janvier, elle avait atteint le 2e tour après être passée par les qualifications. Elle avait aussi atteint le 2e tour à Roland-Garros avant de déclarer forfait pour une blessure à l'épaule gauche qui lui a ensuite fait manquer toute la saison sur gazon, y compris Wimbledon. "On est bien dans la vraie vie ? On est bien dans la vraie vie ?" a-t-elle lancé mercredi au public du court Arthur-Ashe. La partie n'a cependant pas été facile pour la plus jeune des huit joueuses qui s'étaient hissées en quarts de finales, avec la perte notamment du premier set. "J'étais un peu énervée car je ne jouais pas mon meilleur tennis", a-t-elle expliqué.

Avec AFP