US Open : Carton plein des Français, Tsitsipas et Pliskova faciles, ce qu'il faut retenir de la 1re journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Stefanos Tsitsipas
Stefanos Tsitsipas, actuel 6e joueur mondial au classement ATP. | GLYN KIRK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'US Open est bien lancé. Après plusieurs mois d'attente, le tennis mondial renoue avec les tournois du Grand Chelem. À Flushing Meadows, la première journée de la quinzaine a déjà réservé son lot d'enseignements.

Le Cocorico : 4/4 pour le clan tricolore 

Un carton plein, une belle journée pour le tennis français à Flushing Meadows. Tête de série N.30, Kristina Mladenovic a facilement ouvert le bal face à Hailey Baptiste (7-5, 6-2), suivie dans la foulée par Caroline Garcia face à Jasmine Paolini (6-3, 6-2). Dans le tableau masculin, Adrian Mannarino, tête de série numéro 32, a concédé un set avant de battre l'Italien Lorenzo Sonego (6-1, 6-4, 2-6, 6-3). À l'expérience, Gilles Simon a facilement écarté Mohamed Safwat  (6-1, 6-4, 6-4). 

à voir aussi US Open : Kristina Mladenovic et Caroline Garcia qualifiées pour le deuxième tour de l'US Open US Open : Kristina Mladenovic et Caroline Garcia qualifiées pour le deuxième tour de l'US Open

Les favoris faciles : Tsitsipas, Pliskova, Kerber

À New-York, le gratin du tennis mondial s'est montré sans pitié pour ses adversaires. Tête de série N.4 dans le tableau masculin, Stefanos Tsitsipas n'a fait qu'une bouchée d'Albert Ramos (6-2, 6-1, 6-1, en seulement 1h40 de jeu). Eliminé au premier tour l'an passé contre Andrey Rublev, le Grec a pris sa revanche et espère aller loin dans le tournoi. Dans le tableau féminin, la tête de série numéro 1, Karolina Pliskova n'a pas eu à forcer son talent face à Anhelina Kalinina, 145e joueuse mondiale (6-4, 6-0). Un premier set pour se chauffer avant une deuxième manche expéditive, la finaliste de l'édition 2016 affrontera Caroline Garcia au deuxième tour. Même résultat pour Angélique Kerber, gagnante du tournoi en 2016, a battu Ajla Tomljanovic dans l'une des affiches de ce premier tour (6-4, 6-4). Ça passe aussi pour Denis Shapovalov, qui s'est imposé face à Sebastian KordaDavid Goffin face à Reilly Opelka, et Borna Coric qui a battu Pablo Andújar

Enfin, la Japonaise Naomi Osaka, 9e mondiale, s'est elle aussi qualifiée pour le 2e tour de l'US Open en battant 6-2, 5-7, 6-2, sa compatriote Misaki Doi, 81e mondiale. Osaka, qui a été contrainte de déclarer forfait lors de sa finale du tournoi de Cincinnati samedi en raison d'une élongation à une cuisse, a tenu son rang, sans traîner la jambe, mais sans convaincre pour autant. Si elle a vite pris la mesure de son adversaire au premier set, son tennis s'est déréglé au début de deuxième, ce qui a permis à Doi de revenir dans la partie, à la surprise générale, lors de la session nocturne. Osaka s'est tout de même reprise lors de la dernière manche en prenant deux fois le service adverse pour s'imposer en à peine plus de deux heures, sur sa deuxième balle de match. Au prochain tour, elle affrontera l'Italienne Camila Giorgi, 74e mondiale.

Le premier bras de fer : Zverev-Anderson

En tirant Alexander Zverev (N.5), la tâche semblait difficile pour Kevin Anderson, blessé de longue date. Et pourtant, il n'a pas démérité. Finaliste en 2017, Anderson a pris une manche, la deuxième, à l'Allemand avant de perdre les deux suivantes en offrant une belle résistance (7-6, 5-7, 6-3, 7-5). Dans un match où les aces se sont multiplié (20 pour Anderson, 18 pour Zverev), l'Allemand a réussi plus de coups gagnants (52) et commis moins de fautes directes (33) que son adversaire.

La première grosse surprise : Schwartzman

Première surprise avec la défaite de la tête de série N.9, Diego Schwartzman. Quart de finaliste l'an passé, où il s'était incliné face à Rafael Nadal, l'Argentin s'est écroulé face au Britannique Cameron Norrie. Après le gain des deux premières manches, le natif de Buenos Aires a enchaîné les fautes directes pour offrir le match à un Norrie (76e mondial) qui n'en demandait pas tant (6-3, 6-4, 2-6, 1-6, 5-7). 

Le grand espoir déjà éliminé : Coco Gauff 

La jeune Coco Gauff, 51e mondiale à 16 ans et grand espoir du tennis américain, a été éliminée d'entrée par la Lettonne Anastasija Sevastova (45e) 6-3, 5-7, 6-4, lundi à l'US Open. Gauff avait atteint le 3e tour à Flushing Meadows l'an dernier à sa première participation, après avoir joué les 8es de finale à Wimbledon, ce qu'aucune joueuse de son âge (15 ans) n'avait réussi depuis Martina Hingis en 1996.

Le premier abandon : Jason Jung

Jason Jung, 122e joueur mondial, n'est pas passé loin de l'exploit face à l'Argentin Federico Coria. Américain d'origine (il est né en Californie), mais représentant de Taipei, Jung a remporté les deux premiers sets avec facilité avant de se blesser et d'abandonner au début du 5set. Sur abandon, le premier de la quinzaine, Coria remporte son premier match en Grand Chelem. 

La belle histoire du jour : Jack Sock

Sur ses terres, et au bout du suspense, l'Américain est venu à bout de Pablo Cuevas dans un 5e set renversant (3-6, 6-4, 6-2, 4-6, 7-6). Alors que Cuevas servait pour le match, l'Américain a, dans un sursaut d'orgueil, trouvé les ressources pour revenir et finir par remporter un match bien mal embarqué. Surtout, Jack Sock, que beaucoup disaient perdu pour le tennis après des années 2018 et 2019 plus que compliquées, renoue avec la victoire dans un tournoi du Grand Chelem, une première depuis l'US Open 2018. S'il n'est plus que 389e joueur mondial, le vainqueur du Masters 1000 de Paris-Bercy 2017 a montré qu'il avait du cœur avant d'affronter Adrian Mannarino au deuxième tour. Forcément, devant une telle histoire, on ne peut penser à ce qu'aurait été la communion entre l'Américain et son public.