Denis Shapovalov
Le Canadien Denis Shapovalov remercie le public de l'US Open, la main sur le coeur | AFP - GETTY IMAGES

US Open - Carreno Busta écarte la coqueluche Shapovalov pour aller en quarts

Publié le , modifié le

La nouvelle coqueluche de cet US Open, Denis Shapovalov, n'a pas pu réaliser un nouvel exploit lors de son 8e de finale contre Pablo Carreno Busta (N.12). L'Espagnol, qui a affronté son 4e joueur issu des qualifications, s'est imposé au prix de trois jeux décisifs conséccutifs, 7-6 (7/2), 7-6 (7/4), 7-6 (7/3) en un peu moins de 3h. L'Ibère affrontera en quarts de finale, le 2e de sa carrière, le vainqueur du match entre Lucas Pouille et Diego Schwartzman. Quant au Canadien Shapovalov, il s'est offert un beau parcours qui lui permettra d'intégrer le Top 60. Un début à 19 ans.

Trois jeux décisifs accrochés. Denis Shapovalov est passé tout près d'une victoire extraordinaire. Contre la tête de série N.12, le jeune joueur de 19 ans a encore fait passer des frissons. Pour pousser des ses retranchements Pablo Carreno Busta, comme dans ce 2e set où l'Espagnol pensait bien pouvoir conclure sur son service lorsqu'il menait 5-3. Mais le Canadien est un tenace, au talent encore jeune mais déjà énorme. A force de coups puissants, d'attaques au filet, il est revenu à égalité. Mais cet effort n'a pas été récompensé par une manche.

Au moment décisif, le 19e mondial, du haut de ses 26 ans, a su garder la tête froide et envoyer ls bons coups pour faire trébucher son adversaire. Des occasions, le Canadien en a eues. Notamment dans le premier set où il a pris le service de son adversaire. Mais nerveux (55 fautes directes) et usé physiquement -il disputait son septième match en moins de deux semaines en incluant les qualifications- il n'a pas réussi à concrétiser lorsqu'il a servi pour le set à 5-3 et lorsqu'il s'est offert trois balles de set à 6-5 sur le service adverse. Il a également mené 3-0 dans le 3e set, mais Carreno Busta, sans paniquer, est revenu et a décroché sa qualification sur un service gagnant.

"Ces deux dernières semaines vont changer ma vie, même si je sais que j'ai encore beaucoup de travail devant moi, je me suis rendu compte que je pouvais rivaliser avec les meilleurs", a constaté Shapovalov qui va se retrouver après l'US Open aux portes du top 50 mondial (51e). Carreno Busta disputera le deuxième quart de finale en Grand Chelem de sa carrière contre l'Argentin Diego Schwartzman (N.33) ou le Français Lucas Pouille (N.20). "Enchaîner deux quarts de finale en Grand Chelem après Roland-Garros montre que j'ai franchi un cap", a estimé l'Espagnol, forfait à Wimbledon sur blessure et premier joueur de l'histoire à affronter quatre qualifiés de suite en Grand Chelem.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

US Open