Flavia Pennetta - US Open 2015
Flavia Pennetta (US Open 2015) | AFP - AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

US Open 2015 : Flavia Pennetta élimine Petra Kvitova pour rejoindre les demi-finales

Publié le , modifié le

L'Italienne Flavia Pennetta a dominé la Tchèque Petra Kvitova en quart de finale de l'US Open 4-6, 6-4, 6-2 ce mercredi. Pour la deuxième fois de sa carrière, elle se qualifie pour le dernier carré dans un tournoi du Grand Chelem, pour la deuxième fois à New York. Au prochain tour, elle retrouvera soit à la Roumaine Simona Halep (N.2), soit à la Bélarusse Victoria Azarenka (N.20).

Deux joueuses italiennes en demi-finale à l'US Open. Peu de bookmakers ont dû avoir des mises sur ce scénario avant le début de la quinzaine new yorkaise. Il s'agit en effet d'une première dans l'histoire des tournois du Grand Chelem. C'est pourtant bien l'exploit réalisé par Robert Vinci, 43e mondiale, et désormais par Flavia Pennetta, 26e à la WTA. La première n'avait jamais été plus loin que les quarts de finale en Grand Chelem (US Open 2012 et 2013), tandis que la deuxième l'avait fait une fois par le passé (US Open 2013). C'est donc sur le tournoi qui leur réussit le plus, que les deux compatriotes ont réalisé un bel exploit.

Après la victoire de Vinci sur Mladenovic la veille, Flavia Pennetta a renversé une belle montagne, en la personne de Petra Kvitova. Tête de série N.5, cette dernière avait en effet le match en main puisqu'elle menait dans le deuxième set après avoir emporté la première manche. Mais la Tchèque n'a pas tenu le coup, pour son premier quart de finale à Big Apple, le dernier tournoi majeur où elle n'a jamais atteint les demi-finales. La Transalpine est revenue dans la rencontre en arrachant le deuxième set, sur une énième faute adverse et sur sa troisième occasion. "Les conditions étaient vraiment difficiles avec cette forte chaleur,  j'étais en difficultés dans le deuxième set, je ne pensais pas alors pouvoir  gagner ce match", a-t-elle avoué après le match. "Mais je me suis battue sur chaque point". Et elle a bien fait, la dernière manche tournant irrémédiablement à son avantage.