Novak Djokovic
Novak Djokovic | STAN HONDA / AFP

Tranquille comme Djokovic

Publié le , modifié le

Rien ne semble perturber la marche en avant de Novak Djokovic. Le Serbe, qui n'a toujours pas concédé le moindre set à l'US Open, a facilement écarté l'Allemand Phillip Kohlschreiber pour se hisser en quarts de finale (6-1, 7-5, 6-4). Au prochain tour, le numéro 1 mondial sera opposé au Britannique Andy Murray, vainqueur de du Français Jo-Wilfried Tsonga (7-5, 7-5, 6-4).

Les tours passent et les derniers doutes se dissipent. Oubliés les atermoiements après ses éliminations en 8e de finale à Toronton et Cincinnati, Novak Djokovic est bel et bien de retour à son meilleur niveau. En tout cas, il a retrouvé toutes ses facultés de concentration, lui qui avait paru dissipé après son titre à Wimbledon et son mariage. Phillip Kohlschreiber pourra témoigner du "killer instinct" du Serbe. Après une première manche parfaitement maîtrisée, "Djoko" a su ensuite contenir les assauts courageux mais vains de l'Allemand.

"Le match aurait pu basculer dans un sens comme dans un autre. Il a eu une  balle de set dans la 2e manche que j'ai bien repoussée en montant au filet", a  souligné "Djoko" qui s'est fendu de quelques pas de danse pour célébrer sa  victoire. Le dernier tournoi majeur où il n'a pas atteint les quarts de finale  remonte à 2009 à Roland Garros où il s'était incliné au 3e tour précisément  face à Kohlschreiber. Au total, le finaliste des quatre dernières éditions de l'US Open n'a pour l'instant concédé que 28 jeux à ses adversaires. Andy Murray fera-t-il augmenter la moyenne ? 

Julien Lamotte