Benoît Paire US Open
Benoît Paire | JEWEL SAMAD / AFP

Premier 8e de finale pour Paire, qui affrontera Tsonga

Publié le , modifié le

Benoît Paire s'est qualifié pour la première fois de sa carrière en huitièmes de finale d'un tournoi de Grand Chelem. Au troisième tour de l'US Open, le Français de 26 ans a battu l'Espagnol Tommy Robredo 7-6 (7/3), 6-1, 6-1, vendredi. Il rencontrera un autre Français, Jo-Wilfried Tsonga, facile vainqueur face à Sergiy Stakhovsky.

Jamais encore Benoît Paire, 41e mondial, n'avait jamais dépassé jusque là le stade du 3e tour dans un tournoi du Grand Chelem. L'Avignonnais avait battu l'Espagnol en finale du tournoi de Badstad (Suède) en juillet où il avait décroché le premier titre ATP de sa carrière. Il l'avait également dominé trois jours après cette finale au 2e tour du tournoi de Hambourg. Depuis son succès à Badstad, Paire est l'auteur d''un des exploits de la première semaine de l'US Open, puisqu'il a éliminé au premier tour  le finaliste malheureux de l'édition 2014 et 4e mondial, Kei Nishikori. Sa blessure au genou gauche qui avait gâché sa fin de saison 2014 n'est  plus qu'un mauvais souvenir et son caractère parfois fantasque a laissé place à  un joueur plus calme et sérieux. "Je suis très, très heureux, ce n'était pas facile de finir le match, j'ai  ressenti un peu de pression", a-t-il admis.

Tsonga valide lui aussi son ticket

Benoît Paire, qui semble avoir franchi un palier, et pris confiance,  rencontrera au prochain tour Jo-Wilfried Tsonga, ce qui garantit la présence d'au moins un Français en quart de finale. Tsonga s'est facilement défait de l'Ukrainien Stakhovsky, en trois sets, 6-3, 7-5, 6-2. Le Manceau, 18e mondial, a empoché sans mal son billet pour les huitièmes  de finale face à l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky qu'il a dominé en trois sets  6-3, 7-5, 6-2. Depuis le début du tournoi, "Jo" a signé trois victoires en autant de sets  et n'a toujours pas perdu son service. Autant d'indicateurs d'une bonne forme, qui laissent espérer pour le Français un bon parcours en deuxième semaine, lui qui n'a jamais été en demi-finale de l'US Open.

"Contre Nishikori aussi, j'étais mené 2-0"​

Tsonga,reste le grand favori de la rencontre face à Paire, puisqu'il a déjà atteint ce stade de la compétition (les 8e de finales) à dix reprises  durant sa carrière. Chose que son adversaire découvre avec envie : ""Cela sera un match particulier. Il y  aura une pression différente, mais je n'ai rien à perdre, tout à gagner et je  ferai de mon mieux". Au bilan de leurs confrontations, Tsonga mène par deux victoires à zéro, en  2011 à Marseille au 2e tour (6-1, 6-2) et en 2012 à Shanghaï, toujours au 2e  tour (7-6 (9/7), 7-5).  "Contre Nishikori aussi, j'étais mené 2-0", a rappelé Paire dans un sourire, avant de s'en aller préparer ce huitième.