Novak Djokovic US Open
Le joueur serbe Novak Djokovic | AFP - MIKE STOBE

Novak Djokovic écrase Cilic et se qualifie pour la finale

Publié le , modifié le

6-0, 6-1, 6-2. Le numéro un mondial Novak Djokovic n'a pas passé beaucoup de temps sur le court. Le Serbe n'a fait qu'une bouchée du vainqueur sortant Marin Cilic. Il se qualifie avec la manière pour sa sixième finale de l'US Open.

Trois petits sets et puis s'en vont. Au vu du match, difficile d'imaginer que Djokovic jouait contre le vainqueur sortant du tournoi, Cilic. Et pourtant. Il n'a fallu qu'une 1h25 au numéro un mondial pour se défaire de son adversaire, et se qualifier aisément pour ce qui est sa onzième finale de suite, tous tournois confondus. Une statistique impressionnante, qui prouve toute la forme étincelante du Serbe cette saison. En se qualifiant pour le tour suivant, "Djoko" atteint sa 18e finale en Grand Chelem, dépassant ainsi Rod Laver et égalant Pete Sampras.

Marin Cilic, bien loin de sa condition étincelante de l'an passé, n'a rien pu faire face à la tornade serbe. Il a bien tenté de résister dans le troisième et dernier set, recollant à 2-2. Mais il s'agira bel et bien de son dernier point dans le match. La tâche s'annonçait dès le départ ardue pour le Croate, qui restait sur treize défaites en autant de confrontations face à Djokovic. En voilà une quatorzième, la plus lourde défaite jamais concédée dans une demie à l'US Open. Le précédent "record" était détenu par la  demi-finale remportée en 2001 par l'Australien Lleyton Hewitt en trois sets  6-1, 6-2, 6-1 face au Russe Yevgeny Kafelnikov.

Marin Cilic, touché à une cheville, a d'ailleurs assuré qu'il aurait déclaré forfait partout ailleurs qu'à New York. "Je n'étais pas à 100% à cause de ma cheville et en plus Novak sait plus qu'aucun autre joueur comment jouer contre moi", a souligné le Croate après sa défaite. "J'ai décidé de jouer et de donner le meilleur de moi-même, car c'est un tournoi du Grand Chelem", a-t-il poursuivi. "Si cela avait été un autre tournoi, quel qu'il soit, j'aurais probablement déclaré forfait pour ne pas aggraver cette blessure".

Reste à savoir si Djokovic parviendra à remporter la finale, face au vainqueur de la rencontre Wawrinka-Federer, lui qui n'a remporté qu'une de ses cinq finales au Flushing Meadows...  Mais il faudra être bien armé pour pouvoir espérer battre un "Djoko" au sommet de son art.