Andy Murray
Andy Murray | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Murray en douceur, Del Potro dans la dur

Publié le , modifié le

Le tenant du titre Andy Murray a parfaitement négocié son entrée en lice à l'US Open mercredi, alors que Juan Martin Del Potro, vainqueur à New York en 2009, a souffert et que James Blake a joué son dernier match.

A la toute fin d'une journée perturbée par une interruption de quatre  heures à cause de la pluie, l'Américain Blake, 33 ans, a disputé face au Croate  Ivo Karlovic le dernier match d'une longue carrière (14 ans), à défaut d'avoir  été illustre (seulement 10 titres ATP). L'ancien N.4 mondial, qui avait décidé de faire de l'US Open son ultime  tournoi, s'est incliné en cinq sets, à minuit passé en heure locale, sous  l'ovation du public.

Blake tire sa révérence

Murray, qui retrouvait le court central pour la première fois depuis son  titre l'an dernier -son premier en Grand Chelem-, a facilement disposé du  Français Michaël Llodra, 49e mondial, 6-2, 6-4, 6-3. L'Ecossais, qui a limité  ses fautes directes à seulement cinq unités, a été bousculé en début de  deuxième set (0-3) mais il a inscrit cinq jeux d'affilée (BIEN: cinq) pour  rétablir la situation. Un break rapide en début de troisième set lui a permis  de finir le match sans sourciller face à un Français qui s'est permis le luxe  de servir à la cuillère sur l'avant-dernier point du dernier jeu. "C'est toujours sympa de jouer contre Michaël, on ne sait jamais à quoi  s'attendre avec lui et il faut être prêt à tout", a dit Murray, auteur d'un  match "solide". 

L'Argentin Del Potro a éprouvé bien plus de difficultés pour battre  Guillermo Garcia-Lopez, 74e mondial. Il s'est imposé 6-3, 6-7 (5/7), 6-4, 7-6  (9/7) après avoir compté un break de retard dans le quatrième set. "Ces jours  de pluie sont les pires pour jouer", a dit le demi-finaliste de Wimbledon, qui  a joué trois petits jeux contre Garcia-Lopez avant de devoir patienter quatre  heures le temps de laisser passer l'orage.

A noter les éliminations de Fogini (N.16), de Melzer (N.29), et les qualifications chez les têtes de série de Youzhny (N.21) contre Mahut, de Seppi (N.20), de Wawrinka (N.9) et de Kevin Anderson (N.17).