Monfils décroche son quart

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christian Grégoire
Gaël Monfils
Le Français Gaël Monfils | AFP - STAN BEHAL

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Gaël Monfils est sorti victorieux de son intense combat en 8e de finale de l'US.Open mardi face au Bulgare, tête de série N.7, en trois manches (7-5, 7-6, 7-5). Monfils (N.20), qui vient d'avoir 28 ans s'est qualifié pour le sixième quart de finale de sa carrière dans un tournoi majeur, stade qu'il avait atteint à New York en 2010.

Le Français a pourtant montré deux visages même s'il a su être réaliste dans les moments décisifs. Après avoir paru tranquille dans une première manche logiquement enlevée 7-5, il a ensuite été déstabilisé dans une deuxième manche, qu'il a bien failli laisser filer alors qu'il l'avait à sa main. Mais quelques gestes d'énervement et  une série de double fautes ont redonné confiance à Dimitrov, et Monfils n'a dû son salut qu'à des erreurs directes du Bulgare et à beaucoup de réussite. Ayant survécu à cette période compliquée du match, le Français a pu ensuite compter sur une excellente première balle pour faire vaciller physiquement Dimitrov.  

Le Parisien, qui se déplace sur le circuit ATP sans entraîneur, a réussi à se sortir de son impasse pour se remettre dans le match en puisant dans son mental. Comme son tennis a suivi, il n'a pas laissé d'opportunité à Dimitrov et est parvenu à se libérer, pour l'emporter. Au prochain tour, le N.3 français et 24e mondial sera opposé soit au Suisse Roger Federer, soit à l'Espagnol Roberto Batista Agut.

Le chaud et le froid

Fidèle à ses habitudes et à son caractère de feu, le Parisien qui a fêté  ses 28 ans lundi, a bien connu quelques coups de chaud et perdu par intermittence sa concentration, mais il a globalement bien géré l'obstacle  Dimitrov, 8e mondial et récent demi-finaliste à Wimbledon.

La première manche s'est disputée à un rythme échevelé avec 12 jeux en 34 minutes!  Monfils et Dimitrov, sont restés dos à dos jusqu'à 5-5 n'abandonnant que très peu de points sur leur mise en jeu. Dimitrov a été le premier à craquer avec une mise en jeu soudain moins fiable et plusieurs fautes directes, dont une amortie dans le filet et un coup droit boisé, qui ont offert le 11e jeu à son adversaire. A 6-5 et son service à suivre, Monfils ne s'est pas fait prier pour remporter le set en claquant quatre services mal ou non renvoyés par Dimitrov.

Paradoxalement, le gain de la première manche a semblé le perturber. Il a eu un avertissement sans frais dès le premier jeu avec trois double-fautes, puis alors qu'il menait 4-2 après avoir breaké Dimitrov, le N.3 français est complètement sorti de la rencontre, visiblement mécontent de son jeu et  s'invectivant en créole. Il a laissé Dimitrov revenir dans la manche et s'offrir même dans le tie-break deux balles de set. Mais poussé à la faute par un Monfils qui faisait durer les échanges, le Bulgare a finalement craqué et concédé le deuxième set.

Le 3e set s'est déroulé selon le même scénario que la première manche et Monfils a profité de la nervosité de Dimitrov (38e faute directe) pour s'imposer sur une double-faute de son adversaire.

Christian Grégoire