La pluie sur l'US Open
La pluie sur le court Arthur Ashe | TIMOTHY A. CLARY / AFP

Le court central couvert pour l'édition

Publié le , modifié le

La Fédération américaine de tennis (Usta) a présenté les plans du futur toit rétractable du stade Arthur Ashe, le court central de l'US Open, qui ne verra pas le jour avant l'édition 2017.

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'une transformation en trois phases du  complexe sportif de Flushing Meadows, prévoyant la construction de deux  nouveaux courts, pour un coût total de 415 millions d'euros environ. Il s'agit du troisième tournoi du Grand Chelem à s'équiper d'un toit  rétractable après l'Open d'Australie et Wimbledon, tandis que la couverture du  court Philippe Chatrier de Roland-Garros est prévue pour 2018. Le report du dimanche au lundi des cinq dernières finales de l'US Open en  raison de la pluie ont rendu la construction du toit, dont le coût est estimé à  75 millions d'euros, de plus en plus urgente. Les travaux, qui doivent débuter dès la fin de l'édition 2013 et prendre  fin en 2018, prévoient de couvrir également le court Louis-Armstrong, l'un des  deux amenés à sortir de terre.

AFP