Simona Halep
Simona Halep agressive | CEM OZDEL / ANADOLU AGENCY

Halep fait chuter Azarenka

Publié le , modifié le

Après deux années sans la moindre demi-finale en Grand Chelem, Victoria Azarenka n'a pas encore retrouvé le dernier carré d'un tournoi majeur. Au terme d'une rencontre très disputée, et interrompue par la pluie, Simona Halep a fini par s'imposer (6-3, 4-6, 6-4). La numéro 2 mondiale affrontera l'Italienne Flavia Pennetta, tombeuse de Kvitova. L'autre demie opposera Serena Williams à Roberta Vinci.

Deux années de souffrance. Deux années d'abstinence forcée au plus haut niveau. Voilà à quoi Victoria Azarenka voulait mettre fin à New York. L'ancienne N.1 mondiale reste en quête, pour la première fois depuis l'US Open 2013, d'une demi-finale en Grand Chelem. Aux Etats-Unis, où elle a atteint la finale en 2012 et 2013 sans jamais s'imposer, elle semblait, un temps, très bien partie pour retrouver la lumière, après avoir perdu le premier set (6-3) face à une joueuse qu'elle a battue lors de leurs deux seuls affrontements précédents (lors de la saison 2012).

Simona Halep lui avait entrouvert la porte. Tête de série N.2, la Roumaine, qui était pour la première fois en quarts de finale ici, a eu la bagatelle de 17 balles de break, pour n'en transformer que cinq. Et en plus, lorsqu'elle a servi pour égaliser à (3-3) ou à (5-5) dans la deuxième manche, Halep a cédé son engagement. Du coup, c'est bien Azarenka, très agressive, qui paraissait dans la meilleure dynamique à l'entame du troisième et dernier set. D'autant qu'elle remportait le premier jeu, interminable et accroché, avant de faire le break (2-0). Mais la Bélarusse cédait son service aussitôt après (2-1), et était menée (40-15) sur l'engagement de la Roumaine. La pluie interrompait alors la rencontre, forçant les joueuses à regagner les vestiaires. 

A leur retour, la confiance avait clairement changé de clan et Halep faisait parler sa science du jeu pour contrer les derniers coups de boutoir d'Azarenka. Victorieuse 6-4 de la dernière manche, la numéro 2 mondiale accédait au dernier carré et signait ainsi au passage son meilleur résultat de la saison en grand chelem. De quoi donner un peu plus de relief à sa place de dauphine à la WTA. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

US Open