Richard Gasquet US Open 2015
Le joueur français Richard Gasquet | SIPA - REX SHUTTERSTOCK

Gasquet écarte Berdych et attend Federer

Publié le , modifié le

Richard Gasquet s'est à nouveau qualifié pour les quarts de finale de l'US Open, deux ans après la première fois. Le Français a battu le Tchèque tête de série numéro 6, Tomas Berdych, en quatre sets, 2-6, 6-3, 6-4, 6-1. Face à Roger Federer, il va disputer son quatrième quart de finale de Grand Chelem. S'il a toujours atteint les demi-finales dès qu'il a passé l'obstacle des huitièmes de finale, Gasquet devra être très fort face au numéro 2 mondial qui a dominé en trois sets l'Américain John Isner, 7-6 (7/0), 7-6 (8/6), 7-5 et qui n'a toujours pas perdu un set à New York.

Richard Gasquet et la malédiction des huitièmes de finale, ça ressemble à de l'histoire ancienne. Face à Tomas Berdych, le 12e joueur mondial a remporté son deuxième huitième de finale de Grand Chelem d'affilée après celui contre Nick Kyrgios à Wimbledon. Comme en 2013, il atteint les quarts de finale de l'US Open. Cette année-là, il avait mis fin à cette incroyable malédiction qui l'avait vu perdre 16 de ses 17 précédents huitièmes de finale. Deux ans plus tard, le voici à nouveau dans le Top 8 à Flushing Meadows, une belle récompense pour le Français qui s'est remis d'une entame de match totalement ratée contre le numéro 6 mondial.

Pendant un set, Tomas Berdych, qui est beaucoup mieux rentré dans la rencontre, a surclassé Gasquet. "J'ai vraiment mal débuté le match, je ne me sentais vraiment pas en confiance", a expliqué le Biterrois qui a perdu la première manche 6-2. Mais à 29 ans, le Français commence à avoir de la bouteille et il s'est remis comme un grand dans le sens de la marche. "Ensuite, j'ai mieux servi. Je suis vraiment content de battre Tomas, l'un des meilleurs joueurs du circuit", a-t-il poursuivi. Il a définitivement pris le dessus lors des trois sets suivants, en étant plus agressif et en anéantissant les derniers espoirs d'un Berdych à la dérive. Le Tchèque a commis 30 de ses 38 fautes directes dans les trois dernières manches et confirme que l'été ne ressemble plus en rien à son brillant début de saison. 

Un nouveau quart, donc une demie?

La statistique est amusante : à chaque fois que Gasquet a atteint les quarts de finale en Grand Chelem, il est allé en demi-finale (Wimbledon 2007, US Open 2013, Wimbledon 2015). A New York, il va donc tenter d'atteindre une quatrième fois le dernier carré d'un Majeur. Pour cela, il va devoir dominer le numéro 2 mondial, Roger Federer. Le Suisse fait forte impression depuis le début du tournoi. En huitième face à l'Américain, John Isner, redoutable serveur, "Rodger" a encore régalé et n'a toujours pas perdu le moindre set. Mais même s'il a remporté quatorze de leurs seize duels précédents -ses  deux défaites ont eu lieu sur terre battue -, Federer se méfie de Gasquet. "Je ne suis pas sûr de l'avoir vu aussi bien joué dans sa carrière qu'en ce  moment. Il m'a impressionné à Wimbledon", a estimé l'ancien numéro 1 mondial, cinq fois vainqueur à New York. "Je  m'attends à ce que cela soit mon match le plus dur contre lui", a-t-il ajouté. Le Français l'espère aussi, lui, qui n'avait pas existé lors de leur dernière confrontation au meilleur des cinq manches, dans le match décisif en finale de Coupe Davis (défaite de Gasquet en trois sets 6-4, 6-2, 6-2).

Les résultats de la nuit

Simple messieurs (8e de finale):

Stanislas Wawrinka (SUI/N.5) bat Donald Young (USA) 6-4, 1-6, 6-3, 6-4
Kevin Anderson (RSA/N.15) bat Andy Murray (GBR/N.3) 7-6 (7/5), 6-3, 6-7  (2/7), 7-6 (7/0)
Richard Gasquet (FRA/N.12) bat Tomas Berdych (CZE/N.6) 2-6, 6-3, 6-4, 6-1
Roger Federer (SUI/N.2) bat John Isner (USA/N.13) 7-6 (7/0), 7-6 (8/6), 7-5