La déception de Richard Gasquet
Richard Gasquet | AFP - Kenzo Tribouillard

Gasquet déçu mais confiant pour l'avenir

Publié le , modifié le

Richard Gasquet a analysé lucidement les raisons de sa défaite en demi-finale face à Rafael Nadal, un adversaire "meilleur" que lui. Il se dit tout de même satisfait de son tournoi. S'il est déçu parce qu'il a l'impression qu'il aurait pu remporter le deuxième set, ce qui aurait peut-être modifier la donne, il va tirer d'intéressant enseignements de son parcours à New York, et se projeter sur son objectif d'accrocher une place pour le Masters.

Le Biterrois peut se consoler en se disant qu'il a été le premier à prendre le service de Nadal dans le tournoi, pour débreaker dans la deuxième manche alors que l'Espagnol avait remporté 70 jeux de service consécutif depuis le 1er tour. Mais comme il le dit lui même "Bien sûr, je n'ai pas démérité, mais au final ça reste quand même une défaite trois sets zéro"

"J'aurais pu peut-être faire un peu mieux, j'aurais pu gagner le  deuxième set et le match aurait peut-être été différent. J'étais un peu fatigué physiquement et mentalement mais ne c'est pas pour ça que j'ai perdu le match", a toutefois souligné le Français. "Quoi qu'on dise, c'est une défaite. Je pense que j'aurais pu gagner un set. Le deuxième set a été serré. C'était très accroché. Mon plan de jeu marchait bien, je sentais que je le dérangeais vraiment. J'étais vraiment au niveau. Il y avait très peu de choses qu'il faisait bien mieux que moi. Mais il a une plus grosse expérience de ce genre de match. Je suis un peu déçu, évidemment. Mais je crois qu'il a été meilleur que  moi tout simplement."

Concernant le bilan global, après cet US.Open, Richard Gasquet positive:  "J'ai quand même fait un bon tournoi, je suis arrivé en demi-finales, cela  faisait six ans que je n'y étais plus arrivé. C'est encore plus dur de jouer contre Rafa en Grand Chelem car il y a trois sets à gagner. Je n'ai pas fait un  mauvais match mais c'était Nadal en face. Je joue bien, je suis bien placé à la Race. C'était mon objectif de début de saison que de jouer le Masters de fin d'année et là je suis dans la course. Je peux tirer beaucoup de confiance de ce tournoi parce que j'ai joué deux matches en cinq sets contre Raonic et Ferrer et je les ai gagnés. Physiquement et mentalement, j'ai été solide. C'est bien  pour moi, je sais que je peux gagner des longs matches."

Christian Grégoire