Rafael Nadal
Rafael Nadal | JEWEL SAMAD / AFP

Flushing Meadows: Nadal donne rendez-vous à Del Potro

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a réalisé son meilleur match depuis le début de l’US Open pour exécuter le jeune Andrey Rublev (19 ans, 5"e ATP) en trois sets secs (6-1, 6-2, 6-2) en quarts de finale. Le numéro 1 mondial, qui s’est qualifié pour sa 26e demi-finale en Majeurs, la sixième à New York, a pris les devants d’emblée pour contrôler le rythme de la rencontre, s’installer dans le court et distiller ses parpaings de coup droit. Son challenger a commis trop de fautes pour espérer exister mais il gardera tout de même un beau souvenir de son parcours à Flushing Meadows.

Nadal, qui monte clairement en puissance mais n'a pas affronté de top 50 pour atteindre le dernier carré, affrontera vendredi en demi-finale Juan Martin Del Potro (N .24), tombeur de Roger Federer (N.3) 7-5, 3-6, 7-6 (10/8), 6-4. Il n'en a perdu que 3/25.

Nadal attaque fort​

Nadal a réalisé le premier break de la partie mais Rublev a immédiatement réagi en profitant de balles trop courtes de l’Espagnol, un problème assez récurent dans ses premiers tours de l’US Open. Nadal réalisait toutefois un nouveau break dans la foulée pour reprendre le large en profitant des largesses de son adversaire tant du fond de court qu’à la volée (3-1). Un break confirmé par un jeu blanc derrière puis un nouveau break, le troisième du set, en réussissant quelques points superbes dont un revers supersonique après une attaque de coup droit de Rublev. Le set tombait dans son escarcelle en moins d’une demi-heure (6-1 en 24 minutes). Le jeune Russe n’était pas encore entré dans son match.

Rublev vendange beaucoup

Il attaquait bille en tête le deuxième acte. Enfin agressif, il réglait la mire pour mener 1-0 et mettre en danger Nadal dès le jeu suivant. Le Majorquin serrait le jeu pour égaliser. Il se procurait même une balle de break au jeu suivant mais manquait son coup droit. Rublev s’en sortait finalement pour continuer à faire la course en tête (2-1). A 2-2, une double-faute du Slave offrait le break à Nadal qui réussissait un nouveau break à 4-2 pour servir pour la manche (5-2). Le double lauréat du tournoi concluait derrière sans trembler pour s’adjuger deux sets d’avance après à peine une heure de jeu (6-1, 6-2).

Nadal conclut en beauté

Et le troisième round commençait par un break blanc de Nadal qui continuait de mettre la pression sur son rival et profitait des nombreuses fautes directes adverses. L’ogre de Manacor effectuait la course en tête (2-1) et régalait le public de quelques coups splendides comme ce passing de revers en toucher pour le 3-1. Sans solution tactique autre que d’envoyer du lourd en coup droit, Rublev s’escrimait pour rien et s’épuisait dans la toile tendue par le mur Nadal. L’Espagnol obtenait deux nouvelles balles de break à 15-40 que le teenager sauvait avant une troisième dans la foulée, une quatrième sur un amorti bien senti, une cinquième sur un faute de Nadal et une sixième sur une attaque de coup droit pleine ligne. Il craquait malheureusement sur une vilaine double-faute (4-1). Quelques minutes plus tard, le Majorquin achevait sa proie à sa deuxième balle de match sur une énième faute directe de son rival (6-1, 6-2, 6-2). La démonstration avait duré un tout petit plus d’une heure et demie.

"Il a fait plus de fautes que d’habitude",a déclaré Rafael Nadal à l'issue du match. "J’ai fait un match solide", a-t-il poursuivi. "J’ai essayé de varier au maximum. Je frappe plus fort au service notamment sur mon deuxième service qui est meilleur. J’essaye toujours de m’améliorer sur ce coup. J’ai gagné beaucoup de points gratuits aujourd’hui, que ce soit au service ou en coup droit". 

"C’est bien pour la confiance, toutes les victoires en donnent. J’espère être prêt pour la suite. La demi-finale sera très difficile. J’ai la chance de pouvoir rejouer à un bon niveau."