Flavia Pennetta
Flavia Pennetta remporte le premier titre du Grand Chelem de sa carrière. | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Flavia Pennetta remporte l'US Open contre sa compatriote Vinci et annonce sa retraite

Publié le , modifié le

La première finale 100% italienne dans un tournoi du Grand Chelem a tourné à l'avantage de Flavia Pennetta. Après un premier set tendu de part et d'autre, la 26e mondiale a irrémédiablement pris le dessus pour s'imposer 7-6 (7/4), 6-2. Elle devient, à 33 ans, la deuxième Transalpine à se hisser au sommet d'un tournoi du Grand Chelem, cinq ans après le succès de Francesca Schiavone à Roland-Garros. Et elle a annoncé, avant la remise du trophée, qu'elle mettrait fin à sa carrière en fin de saison, elle qui a disputé un 49e tournoi du Grand Chelem.

C'est ce qu'il s'appelle se retirer au sommet. Quelques minutes après avoir remporté le match, et juste avant de recevoir le trophée, Flavia Pennetta a annoncé qu'elle prenait sa retraite des courts. "Je ne pouvais pas imaginer finir de plus belle manière", a-t-elle dit sur le court new yorkais. "C'est un rêve qui est devenu réalité." Il ne lui reste qu'un peu plus de deux mois au plus haut niveau, avec peut-être une première participation au Masters, elle qui y a participé à deux reprises mais en double (en compagnie de l'Argentine Dulko) en 2010 et 2011. Avec quatre victoires en Fed Cup (2006, 2009, 2010, 2013), elle pourrait ainsi conclure sa carrière au sommet.

Pour la première fois de leur carrière, Flavia Pennetta et Roberta Vinci s'affrontaient en finale. Pour la première fois, c'était en finale d'un tournoi du Grand Chelem. C'était en revanche des retrouvailles à New York, puisque les deux Italiennes s'étaient déjà affrontées ici en 2013, en quarts de finale, lors de leur dernier duel. Flavia Pennetta s'y était imposée pour s'offrir sa première demi-finale dans un Majeur. Deux ans après, la domination est restée dans le même camp. 

Une défaite heureuse, une victoire pour une retraite

Dans un match forcément tendu entre deux joueuses qui n'avaient jamais connu pareil résultat dans leur carrière, elle a tenu le coup. Pour leur dixième duel, elle s'est offert une sixième victoire contre sa copine, qu'elle a rapidement rejointe sur la chaise d'à côté une fois la rencontre terminée. Elles étaient toutes deux tombées dans les bras l'une de l'autre une fois la balle de match disputée. Il faut dire que, après le premier set conclu difficilement au jeu décisif par Pennetta (7/4), il n'y a plus eu photo. La 26e mondiale était supérieure, commettant moins d'erreurs et se montrant plus réaliste. 

Roberta Vinci affichait un sourire franc et massif, bien éloigné des visages généralement présentés par les vaincus d'une finale. "J'étais un peu fatiguée en particulier dans le premier set, j'ai perdu en  finale, je suis très heureuse et très heureuse aussi pour Flavia", a-t-elle dit. Le tout sous les yeux d'un Matteo Renzi, le président du Conseil italien, aux anges dans la tribune officielle du stade. A 33 ans, Flavia Pennetta est devenu la joueuse la plus âgée à remporter un premier tournoi du Grand Chelem.