Roger Federer (US Open 2014)
Roger Federer tranquillement en quart de finale de l'US Open 2014 | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Federer et Berdych enchaînent, Simon cale

Publié le , modifié le

Roger Federer (N.2) et Tomas Berdych (N.6) se sont qualifiés la nuit dernière pour les quarts de finale de l'US Open. Le Suisse a facilement dominé Roberto Bautista Agut (N.17) en trois sets (6-4, 6-3 et 6-2) alors que le Tchèque a stoppé la belle aventure de Dominic Thiem (6-1, 6-2 et 6-4). Mauvaise nouvelle pour le clan français, Gilles Simon a été éliminé par Marin Cilic en cinq sets (5-7, 7-6, 6-4, 3-6 et 6-3). Gaël Monfils sera le seul joueur français en quart de finale, il affrontera Roger Federer.

Mardi, après le succès de Gaël Monfils sur Grigor Dimitrov, on entendait dans les travées de l'US Open que le quart de finale Monfils-Federer serait un match à ne pas manquer. Oui mais, le "Maestro" n'avait pas encore disputé son 8e de finale. Peu soumis à la pression, Roger Federer, tête de série numéro 2 du tournoi américain, n'a pas déçu le public de Flushins Meadows en ne faisant qu'une bouché d'un Roberto Bautista Agut bien tendre. Mis à part dans le premier set, une seule fois, le Suisse n'aura jamais laissé son service en route. En mode économie, "Roger" aura fait ce qu'il fallait pour atteindre les quarts de finale de l'US Open pour la 10e fois de sa carrière, lui qui avait chuté en 8e de finale l'année dernière. "Je ne l'avais jamais affronté avant, il fallait être très concentré, même  si je me suis rendu compte que j'avais de la marge face à lui", a reconnu  l'ancien N.1 mondial qui vise une 18e titre majeur à New York, son premier  depuis deux ans. Au prochain tour, Roger Federer sera donc opposé à Gaël Monfils dans un match que le public américain appelait de ses voeux. "Je pense que je parle pour beaucoup de joueurs quand je dis qu'on adore le  regarder jouer. Il a le potentiel pour être dans le top 10", a souligné  Federer.

La belle histoire de Dominic Thiem s'arrête au stade des 8e de finale à l'US Open. L'Autrichien, qui a fait ses débuts en Grand Chelem en janvier dernier en Australie, n'avait jamais fait mieux qu'un 2e tour dans les tournois les plus prestigieux. Après trois succès en terres américaines, il s'est heurté à la puissance et l'expérience de Tomas Berdych. Le Tchèque, tête de série numéro 6, n'aura passé qu'1h38 sur le court Louis Armstrong. Jamais pris en défaut sur sa mise en jeu, Berdych a livré un match solide (24 points gagnants, 23 fautes directes) pour finalement s'imposer sans trembler 6-1, 6-2 et 6-4. Au prochain tour, il affrontera Marin Cilic, qui a mis fin aux rêves de Gilles Simon.

Simon, la fin du rêve

Sans bruit, Gilles Simon a atteint les 8e de finale de l'US Open, ses premiers en Grand Chelem depuis Roland-Garros 2013. Face à Marin Cilic (N.14), la tête de série numéro 26 avait pris le match par le bon bout, empochant la première manche 7-5. C'est sans doute dans le deuxième set que Simon a laissé passer sa chance. Une manche concédée au tie-break et qui aurait pu faire totalement basculer le match de son côté. Fidèle à sa stratégie, Simon a laissé le Croate faire le jeu (70 points gagnants contre 45 et 76 fautes directes contre 31). Par la suite, les deux hommes se sont rendus coup pour coup mais Cilic, déjà quart de finaliste à Wimbledon cette saison, s'impose  5-7, 7-6, 6-4, 3-6 et 6-3 et confirme sa régularité. "C'est une défaite difficile à digérer. Comme souvent le match aurait pu pencher d'un côté comme de l'autre", a regretté la tête de série N.26 qui  s'était toujours imposé face au Croate, entraîné par Goran Ivanisevic.