Novak Djokovic
Le Serbe Novak Djokovic | AFP - DON EMMERT

Djokovic tranquille, Mathieu et Llodra passent

Publié le , modifié le

Le N.1 mondial Novak Djokovic n'a pas raté son entrée dans l'US Open en dominant aisément l'Argentin Schwartzman 6-1, 6-2, 6-4. Il jouera au prochain tour Paul-Henri Mathieu. Cela s'est révélé plus difficile pour Stan Wawrinka (N.3), tombeur du Tchèque Vesely 6-2, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3), comme pour Milos Raonic (N.5) contre le Japonais Daniel 6-3, 6-2, 7-6 (7/1). Après Benneteau (N.24), sorti par Paire, une autre tête de série est tombée: Youzhny (N.21), éliminé par le talentueux Nick Kyrgios. Côté français, belles qualifications pour Michael Llodra et Jérémy Chardy. En revanche, Edouard Roger-Vasselin n'a rien pu faire contre Robredo (N.16), s'inclinant 6-4, 6-3, 6-4.

Novak Djokovic a connu une entrée en lice sereine.​ C'était attendu. Finaliste des quatre dernières éditions de l'US Open et vainqueur en 2011, il sort pourtant d'une période délicate avec des éliminations en 8e de finale des  Masters 1000 de Toronto et de Cincinnati. Mais en face, ce n'était pas une terreur du circuit. "C'était son premier match sur ciment dans un Grand Chelem et ce, dans le  plus grand stade (du circuit) qui plus est la nuit", a rappelé "Djoko" à propos  de son adversaire. Sa victoire expéditive, en 1h37, face à Diego Schwartzman, spécialiste de terre battue et  79e mondial, ne suffit toutefois pas à balayer les quelques doutes nés de son  mois d'août morose. "Mais je suis content de ce que j'ai fait (...) Je sens que j'ai rechargé  mes batteries d'un point de vue émotionnel après Toronto et Cincinnati", a  souligné le Serbe qui s'est marié cet été après son titre à Wimbledon et son  retour sur le trône de N.1 mondial. Il a profité du micro tendu en fin de rencontre pour remercier "les  Etats-Unis et New York pour tout ce qu'ils ont fait pour l'histoire du tennis",  pour le plus grand plaisir des 23.000 spectateurs.

Au prochain tour, il jouera Paul-Henri Mathieu. Le 81e mondial a disposé au forceps du Luxembourgeois Gilles Muller (68e mondial) 6-7 (7/9), 7-5, 7-6 (8/6), 6-7 (5/7), 6-1 en plus de 4h15 de jeu. C'est la première fois depuis Wimbledon 2013 que l'Alsacien franchit le 1er tour dans un tournoi du Grand Chelem. Et l'ancien 12e mondial affrontera pour la 7e fois de sa carrière le Serbe Djokovic, qu'il a battu une seule fois, en 2006 à Bercy. "Je n'étais pas sûr de mon état physique avant mon match, je me suis  étonné", a reconnu Mathieu. "Depuis Wimbledon, j'étais très fatigué, j'ai un coup de 'moins bien'  physique. Les journées d'entraînement avant ici, j'avais 45 minutes  d'autonomie. J'arrivais avant ce match sans repères et finalement, c'est  aujourd'hui que je me suis sentis le mieux", a-t-il insisté. "Je suis content de m'être sorti de ce match, j'en avais vraiment besoin",  a admis le 81e joueur mondial qui n'a gagné que 9 de ses 23 matches disputés  sur le circuit ATP cette saison. Face au N.1 mondial, "si je me sens bien physiquement, j'ai toutes les armes pour me faire  plaisir. Je ne vais pas dire que je suis ultra favori, j'ai très peu de chances  de l'emporter, mais s'il y a une petite chance, je vais la saisir", a-t-il  conclu.

Candidats à un dernier carré, Stan Wawrinka et Milos Raonic n'ont pas été à pareille fête. Le Suisse, qui rêve de revivre l'émotion d'une victoire en Grand Chelem sept mois après son sacre en Australie, a peiné pour éliminer le Tchèque Jiri  Vesely 6-2, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3) en 2h15. Il sera opposé au prochain tour au Brésilien Thomaz Belluci, vainqueur de Nicolas Mahut. Le Canadien Milos Raonic , 6e joueur  mondial, s'est qualifié en 1h55 aux dépens du Japonais Taro Daniel 6-3, 6-2, 7-6 (7/1), avec 20 aces à son compteur. Au prochain tour, Raonic  sera opposé à l'Allemand Peter Gojowczyk, issu des  qualifications et 124e mondial.

Llodra revit

Côté tricolore, Jérémy Chardy a fait respecter la logique en disposant du Colombien Alejandro Falla (71e mondial) 6-7 (5/7), 6-2, 7-5, 6-4. Tête de série N.30, le Français a été bien heureux de voir son adversaire lui offrir 18 double-fautes dans le match, lui-même en commettant tout de même la bagatelle de 10 (pour 10 aces). Au prochain tour, il jouera le Slovène Blaz Kavcic (92e mondial). Le Palois n'a franchi qu'une fois dans sa carrière le stade du 2e tour à New York (3e tour en 2012).

C'est un beau rayon de soleil pour Michaël Llodra. Incapable d'atteindre le tableau principal à Washington, Toronto, Cincinnati après son élimination au 1er tour à Roland-Garros, le Parisien, invité à l'US Open via une wild-card attribuée à la Fédération française, a dominé l'Espagnol Daniel Gimeno Traver 6-4, 6-3, 7-5. A 34 ans, sur la liste des possibles postulants à la demi-finale de Coupe Davis contre la République tchèque mi-septembre, il jouera au prochain tour l'Allemand Philipp Kohlschreiber (N.22) dans une opposition de joueurs de filet.

Résult​ats

   Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Diego Schwartzman (ARG) 6-1, 6-2, 6-4
    Paul-Henri Mathieu (FRA) bat Gilles Muller (LUX) 6-7 (7/9), 7-5, 7-6 (8/6),  6-7 (5/7), 6-1
    Philipp Kohlschreiber (GER/N.22) bat Facundo Bagnis (ARG) 6-2, 7-6 (7/3),  6-3
    Michael Llodra (FRA) bat Daniel Gimeno (ESP) 6-4, 6-3, 7-5
    Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.9) bat Juan Monaco (ARG) 6-3, 4-6, 7-6 (7/2), 6-1
    Oleksandr Nedovyesov (KAZ) bat James McGee (EIR) 4-6, 6-2, 6-1, 7-6 (7/3)
    Pablo Carreño-Busta (ESP) bat Andreas Beck (GER) 6-3, 4-6, 6-2, 7-6 (7/0)
    Benoît Paire (FRA) bat Julien Benneteau (FRA/N.24) 7-6 (7/4), 5-7, 6-4,  4-6, 6-4
    Fernando Verdasco (ESP/N.31) bat Blaz Rola (SLO) 6-3, 3-6, 7-5, 1-6, 6-4
    Andrey Kuznetsov (RUS) bat Bradley Klahn (USA) 6-4, 4-6, 6-3, 7-5
    Matthias Bachinger (GER) bat Radek Stepanek (CZE) 6-3, 6-2, 6-2
    Andy Murray (GBR/N.8) bat Robin Haase (NED) 6-3, 7-6 (8/6), 1-6, 7-5
    Stan Wawrinka (SUI/N.3) bat Jirí Veselý (CZE) 6-2, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3)
    Thomaz Bellucci (BRA) bat Nicolas Mahut (FRA) 7-6 (7/4), 6-4, 6-1
    Blaz Kavcic (SLO) bat Donald Young (USA) 7-5, 6-4, 6-4
    Jérémy Chardy (FRA/N.30) bat Alejandro Falla (COL) 6-7 (5/7), 6-2, 7-5, 6-4
    Nick Kyrgios (AUS) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.21) 7-5, 7-6 (7/4), 2-6, 7-6  (7/1)
    Andreas Seppi (ITA) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-3, 6-1, 6-4
    Simone Bolelli (ITA) bat Vasek Pospisil (CAN) 2-6, 6-4, 6-2, 3-6, 6-3
    Tommy Robredo (ESP/N.16) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 6-4, 6-3, 6-4
    Matthew Ebden (AUS) bat Tobias Kamke (GER) 6-4, 6-3, 7-6 (7/2)
    Leonardo Mayer (ARG/N.23) bat Albert Montañés (ESP) 6-2, 3-0 (abandon)
    Peter Gojowczyk (GER) bat Benjamin Becker (GER) 6-2, 6-4, 6-2
    Milos Raonic (CAN/N.5) bat Taro Daniel (JPN) 6-3, 6-2, 7-6 (7/1)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

US Open